Fermer la publicité

Métallerie - Rozières, une santé de fer

Loire le 16 octobre 2014 - Marine Graille - Industrie - article lu 405 fois

Métallerie - Rozières, une santé de fer
Rozières, fabrique et pose des ouvrages en acier, aluminium ou inox à travers dans la Loire et même au delà (D.R.)

Des entreprises en bonne santé dans la Loire, il y en a.

Rozières à Saint-Etienne en fait partie. La société ligérienne spécialisée dans la serrurerie et la métallerie a d’ailleurs fêté fin septembre ses 30 ans. Trois décennies pendant lesquels Rozières a vu trois dirigeants à sa tête Paul Rozières, le fondateur ; Gilbert Ruelleu qui lui a succédé en 1995 et enfin Nicolas Comte dirigeant depuis 2011 après avoir été directeur d’exploitation de l’entreprise pendant 3 ans.
Depuis la dernière reprise il y a trois, la SAS Rozières semble se porter comme un charme du point de vue de son chiffre d’affaires. Entre septembre 2012 et septembre 2013, le CA a progressé de presque 26 %, passant ainsi de 1,5 M€ à 2 M€. Une augmentation que Nicolas Comte explique facilement. « Je me suis aperçu que l’on pouvait faire davantage que ce que nous faisions jusque là. Nous avons alors fait le choix de développer le volet commercial en émaillant notre réseau et en faisant appel à des sous-traitants, chose que l’on ne faisait pas régulièrement auparavant. » Le repreneur a également souhaité en juin dernier moderniser une partie de l’outil de production en investissant 80 000 €, dans une presse plieuse de 135 t, avec commande numérique.

Pas d’augmentation de la masse salariale

Tous ces choix ont finalement porté leurs fruits puisque selon N. Comte l’activité a progressé de 50 % depuis 2011-2012 « sans avoir augmenté le nombre de salariés », insiste t-il. De potentielles embauches ne sont pas à l’ordre du jour, le jeune chef d’entreprise souhaitant, pour l’instant, stabiliser l’activité. Cependant, cela n’empêche pas Nicolas Comte d’avoir de l’ambition pour Rozières et des projets à plus ou moyen terme. « Je souhaiterais développer une croissance externe. Pourquoi pas en rachetant une société qui pourrait venir en complément ? Cela dépendra de la conjoncture. »  
Rozières continue de remporter un certain nombre de gros marchés. Parmi eux : le chantier de Geoffroy-Guichard. L’entreprise stéphanoise fait partie des quatre sociétés spécialisées dans le secteur de la serrurerie métallerie à avoir participé aux travaux du stade stéphanois. Un marché qui représente 200 000 €. La SAS détient aussi des contrats réguliers notamment avec la Ville de Saint-Etienne avec qui elle a remporté, pour 4 ans, le marché d’entretien d’une partie de ses installations (piscines….). Les collectivités (mairies, bailleurs sociaux…) représentent environ 70 % de la clientèle de Rozières, le reste étant composé d’industries et même de particuliers.

Marine Graille



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide