Fermer la publicité

Médiation familiale : une autre voie pour communiquer et gérer vos conflits

Rhône le 05 mars 2014 - La Rédaction - Vallons du Lyonnais - article lu 1103 fois

Médiation familiale : une autre voie pour communiquer et gérer vos conflits
Martine Sautier-Lambert (D.R.)

Ce professionnel crée un espace privilégié de dialogue et d’écoute qui permet de réfléchir et d’élaborer des solutions afin de prévenir ou gérer les conflits rencontrés au sein de la famille.  Martine Sautier-Lambert, médiatrice familiale diplômée d’état, répond à nos questions.



Qui est le médiateur familial ?

Le médiateur familial est un tiers impartial, indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision. Doté de compétences en psychologie et en droit, il est formé à l’écoute, il ne prend pas parti et ne juge personne.

Dans quelles situations recourir à la médiation familiale ?

Divorce, séparation : mariés, pacsés ou concubins, en cours de divorce ou séparés. Lorsque la situation familiale est conflictuelle lors d’un divorce, d’une séparation ou d'une crise.
Liens entre générations : lorsque les grands-parents rencontrent des difficultés à voir leurs petits-enfants, lorsque l’on souhaite reprendre contact avec un parent, un jeune adulte…
Prise en charge d’un parent âgé : lorsqu’une fratrie est en désaccord sur la prise en charge d’un parent âgé.
Succession : lorsqu’un frère ou une sœur conteste une donation. Lorsque l’on souhaite dénouer une succession bloquée.

Quelles sont ses exigences ?

La médiation familiale est toujours une démarche volontaire. Elle repose sur la conduite d’entretiens confidentiels axés sur l’autonomie et la responsabilité des personnes pour favoriser la communication et la gestion du conflit. Cette démarche implique que chacun puisse s’asseoir dans la même pièce pour pouvoir confronter à l’autre ses croyances, ses valeurs, ses convictions, ses ressentis dans un environnement sûr.

Quels sont ses atouts ?

Maintenir la communication et établir un dialogue constructif. Trouver des solutions qui permettent de sauvegarder les relations. Prendre des décisions qui préservent l’harmonie familiale et l’intérêt des personnes. Aider les parents à rester les principaux décideurs pour leurs enfants et à mesurer les  conséquences de leurs décisions. Faciliter la recherche d’une entente durable dans l’intérêt de l’enfant.

Concrètement comment se déroule une médiation familiale ?

Un rendez-vous pour un entretien préalable d’information ensemble ou individuellement est conseillé. Les attentes et les questions à traiter sont alors clarifiées. Cet entretien dure entre une demi-heure et une heure. Ce premier contact permet de comprendre la situation et de vérifier ensemble que la médiation convient aux personnes et est adaptée à la situation.
La médiation consiste ensuite, en un ensemble de rencontres qui durent environ une heure trente. Les rendez-vous sont habituellement espacés de 15 jours. Leur organisation est susceptible de s'adapter à la situation et aux échéances de chacun. Une médiation dure en moyenne entre 3 et 5 séances. Il s’agit d’un accompagnement ponctuel.

Combien ça coûte ?

Le premier entretien d’information sur la médiation familiale est gratuit. Les entretiens de médiation familiale sont payants, 60 € pour un entretien pour une ou deux personnes. Le barème peut être ajusté dans certains cas particuliers.

Martine Sautier-Lambert assure une permanence le vendredi de 9 h à 12 h à la mairie de Vaugneray. Rens. au 07 82 45 82 04, courriel : msautier.lambert@gmail.com, site www.mediationdurhone.fr.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide