Fermer la publicité

Mécanique - Linamar veut investir 13 M€ à Saint-Chamond

Loire le 06 juillet 2014 - Denis Meynard - Agglomération stéphanoise - article lu 1210 fois

Mécanique - Linamar veut investir 13 M€ à Saint-Chamond
L'équipementier compte séduire de nouveaux clients européens à partir de son usine ligérienne (© Georges Rivoire)

Vendredi 27 juin, les comités d’entreprises des unités Linamar de Saint-Etienne et de Saint-Romain-en-Gier, ont majoritairement approuvé le projet de réorganisation de l’entreprise engagé depuis trois mois, sous la forme de réunions d’information et de consultation des 230 salariés ligériens et rhodaniens du groupe canadien.


Préalablement, le personnel des deux sites avait souhaité s’exprimer par un référendum, qui a approuvé par 69 % et 67 % le regroupement, sur un site unique situé dans un bâtiment de 17 000 m2 laissé en friche par Nexter, à Saint-Chamond. Le directeur général du groupe, Jim Jarrell, était venu quelques jours auparavant présenter les contours de cette réorganisation aux salariés de sa filiale française, ainsi qu’aux élus concernés de l’agglomération stéphanoise, notamment son président, Gaël Perdriau, ainsi que le maire de Saint-Chamond, Hervé Reynaud.
Dans les prochains mois vont débuter les travaux de rénovation du Bâtiment 51 du site Novaciéries, dans lequel l’équipementier automobile veut déménager, au premier semestre 2015, son outil de production. Il compte consacrer à ce dernier environ 60 % du montant total de l’investissement annoncé (13 M€). Auparavant, il aura effectué 5,2 M€ de dépenses immobilières dans la halle industrielle actuellement propriété de Saint-Etienne Métropole.

Soutien des collectivités et de l’Etat

Soucieux de faire aboutir le projet, la collectivité locale et l’Etat le soutiennent fortement. « Au maximum du plafond fixé par l’Union européenne, soit 15 % du total de l’investissement », a indiqué Georges Ziegler, vice-président en charge du développement économique de l’agglomération. Cette dernière a voté lundi (lire p. 12) une aide de 780 000 €. Elle correspond à 7 600 € pour chacun des 103 emplois qui seront créés sur son territoire, à partir des 130 emplois qui existent actuellement sur le site de… Saint-Romain-en-Gier.
Pour l’Etat, la Datar accorde une Prime à l’aménagement du territoire de 500 000 €. Son versement à cette hauteur sera conditionné par la création de 75 emplois supplémentaires dans les prochaines années, de la part du groupe de 20 000 salariés, qui a prévu le retour à l’équilibre, d’ici 2016, de sa filiale française.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide