Fermer la publicité

Lyrique - Fortunio

Loire le 06 novembre 2014 - La Rédaction - Culture - article lu 273 fois

Lyrique - Fortunio
(D.R.)

Jour de fête nationale dans une petite ville de province.

Maître André, le notaire, parade avec sa très belle épouse Jacqueline. Mariée trop jeune, celle-ci trompe son ennui avec le capitaine Clavaroche. Ce dernier l’invite à trouver un « chandelier » qui détournera d’eux la jalousie du notaire. Fortunio, jeune clerc au service de Maître André est l’homme idéal. Loin d’être aussi naïf qu’on le pense, il retourne la situation et emporte le cœur de la belle au nez et à la barbe de l’époux et de l’amant...
André Messager trouve ici une belle occasion de composer un petit bijou de légèreté, de raffinement et de grâce. Emmanuelle Cordoliani à la mise en scène nous plonge au cœur de la société pré-1968, empêtrée dans ses conflits de générations. À la manière de Jacques Demy ou de Claude Sautet, elle libère le vaudeville de ses chaînes terrestres et aide la poésie à trouver son chemin.
Une production de l’Opéra Théâtre de Limoges portée par l’Orchestre symphonique Saint-Etienne Loire, sous la direction de Laurent Touche.
Grand théâtre Massenet de l’Opéra Théâtre de Saint-Etienne, vendredi 14 novembre à 20 h, dimanche 16 novembre à 15 h et mardi 18 novembre à 20 h.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide