Fermer la publicité

Lyon : promenons-nous en bord de Saône…

Rhône le 02 mars 2015 - Fabien RIVIER - Sciences, Santé, Environnement - article lu 320 fois

Lyon : promenons-nous en bord de Saône…
D.R. - A pied du centre de Lyon jusqu'à l'île Barbe

La dernière partie de la promenade du bas-port Gillet (rives de Saône) est désormais ouverte au public. Avec l'ouverture récente du pont Schuman, c'est toute la continuité de la promenade au bord de l'eau qui est désormais possible, depuis le centre de Lyon jusqu'à l'île Barbe.

Ce tronçon du bas-port Gillet, qui est l’un des plus larges de la promenade, a été pensé lors de sa conception comme un espace public à vivre. De grandes parties enherbées et de nombreux petits « salons » (bancs, assises, tables) ponctuent le parcours et invitent les promeneurs à prendre le temps de s’arrêter. Les péniches logement qui étaient présentes le long du bas-port ont reprit leur place dès la fin du mois de janvier. La végétation, quant à elle, sera implantée au cours du printemps, afin de respecter le cycle végétatif des espèces.

La promenade du bas-port Gillet, partie intégrante du projet Rives de Saône et longue de 1,7 km, marque la transition entre les deux visages de la Saône dans le Grand Lyon : les rives naturelles, dont le paysage verdoyant du Val de Saône se transforme progressivement, et les rives urbaines, construites par l’homme au cours des derniers siècles.

Plusieurs éléments historiques viennent rythmer le paysage de la promenade : le Grenier d’abondance (ancien grenier à céréales du XVIIIe siècle, qui accueille aujourd’hui les bureaux de la Drac), le fort de Saint-Jean, ou encore le Rocher de l’Aigle. La promenade mène ensuite progressivement au cœur de Lyon, entre les collines de Fourvière et de la Croix-Rousse.

C’est sur ce dernier tronçon du bas-port Gillet que le public retrouvera par la suite l’œuvre de

Meschac Gaba, Le jeu de la vie, un parcours d’une dizaine de marelles le long de la Saône. À l’heure actuelle, seule la marelle cœur est visible des promeneurs ; les neuf marelles restantes seront installées au cours du printemps, dès lors que la météo sera plus clémente. L’une d’elle serpentera dans la rampe qui rejoint le bas-port, et les dessins qui la composeront ont été élaborés par les élèves de l’Ecole des entrepôts, située juste à côté.

Des balades guidées sur les Rives de Saône sont prévues chaque deuxième samedi du mois. Ces balades sont gratuites et limitées à 20 personnes, l’inscription pour le public se fait par courriel : rivesdesaone@grandlyon.com. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.lesrivesdesaone.com



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide