Fermer la publicité

Lyon : la presqu'île côté terrasses

Rhône le 08 février 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 491 fois

Lyon : la presqu'île côté terrasses
La place d'Albon réaménagée (© DR)

Confié au groupement Wilmotte et Associés / E2CA / Speeg & Michel / Neveux & Rouyer / C2I / DVVD / WW Architecture / Reflex Environnement, le projet des Terrasses de la Presqu’île veut être « un vaste contrepoint de verdure dans un centre?ville historique fortement minéral ».

Il s’étend sur une surface de 5 hectares, du pont de la Feuillée au pont Bonaparte et sur le site de l’actuel parking Saint-Antoine. Dans le cadre de l’aménagement des Rives de Saône, il doit permettre d’établir un lien entre la Presqu’île, les bords de Saône et la colline de Fourvière. Le long des quais de la Pêcherie, Saint?Antoine et des Célestins, il s’agit de faire bénéficier les riverains et touristes d’un nouvel espace « apaisé et arboré », sur lequel les habitués retrouveront le marché alimentaire, les buvettes, et bouquinistes. Les cyclistes profiteront également de cet aménagement grâce à l’intégration d’un itinéraire cyclable. Le projet des Terrasses de la Presqu’île porte une attention particulière aux places emblématiques du quartier : d’Albon, Saint?Nizier, Port-du-Temple et Antonin Gourju, dont les aménagements apporteront une nouvelle ouverture sur les quais et bas?ports des rives de Saône. Quant au bas?port, libéré du parc de stationnement existant, il pourra redevenir ce qu’il était autrefois, le plus large bas?port de toute la Saône grand?lyonnaise. Réaménagé en un vaste espace public de 8 500 m² dédié à la détente et aux jeux, cet espace fortement végétalisé permettra de poursuivre une promenade au plus près de l’eau. Le nouveau parc de stationnement Saint-Antoine, construit sous les quais du même nom par Lyon Parc Auto, sera totalement intégré au projet. En attendant la réalisation des Terrasses de la Presqu’île, livrées fin 2019, les Lyonnais pourront d’ici le printemps accéder au plus près de l’eau grâce aux différentes estacades et à la double rampe dessinée par un l’artiste Tadashi Kawamata.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide