Fermer la publicité

Lyon International : l'étranger à table ouverte

Rhône le 27 mars 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 951 fois

Lyon International : l'étranger à table ouverte
Martine Bleton, au centre (D.R.)

Comment est née cette idée d’inviter à dîner l’étranger de passage à Lyon ? Martine Bleton : L’histoire remonte à 1964, lorsque Jean-Pierre Gérald, alors jeune ingénieur officier dans la Marine, est reçu à dîner au domicile du capitaine de corvette de Göteborg, un soir d’escale.

Comment est née cette idée d’inviter à dîner l’étranger de passage à Lyon ?

Martine Bleton : L’histoire remonte à 1964, lorsque Jean-Pierre Gérald, alors jeune ingénieur officier dans la Marine, est reçu à dîner au domicile du capitaine de corvette de Göteborg, un soir d’escale. Emerveillé par l’accueil de ces habitants, il se prend à rêver que les étrangers de passage à Lyon en repartent avec un souvenir aussi mémorable. Quelques années plus tard, avec le soutien de la jeune chambre économique de Lyon, il lance le projet d’une soirée dans une famille lyonnaise pour les étrangers. Et en 1979, l’association Lyon Internationale voit le jour.
Aujourd’hui, 350 familles adhérentes du Grand Lyon s’engagent à inviter, une ou plusieurs fois par an, un étranger qui séjourne à Lyon pour des raisons professionnelles ou pour ses études. Chaque année, plus de 1000 invités de 100 nationalités différentes partagent un repas lyonnais et découvrent ainsi une autre culture et une autre façon de vivre. Des liens très forts peuvent parfois se créer et des échanges s’instaurent. Ainsi, il arrive que des étudiants étrangers invitent leurs hôtes lyonnais à leur mariage. Des relations durables s’établissent très souvent et constituent la richesse de l’association.

Qui peut accueillir un étranger chez lui ?

M.B. : Aucune condition n’est requise. Les Lyonnais et Grands-Lyonnais qui adhèrent à l’association sont âgés de 30 à plus de 80 ans, ils sont célibataires, en couple, avec ou sans enfants, vivent en ville, à la campagne, dans un petit studio ou une belle maison. Ils sont libres de recevoir comme ils le souhaitent, d’ajouter plusieurs couverts à leur table deux à trois fois par an ou même d’inviter au restaurant après un apéritif à la maison. Très souvent, il s’agit de personnes curieuses, ouvertes, qui aiment ou désirent voyager et connaissent la solitude que l’on peut ressentir dans un pays étranger.
Les adhérents s’inscrivent par mail sur des tableaux d’accueil prévisionnels en fonction de leurs disponibilités. Le repas peut avoir lieu en toute simplicité, en petit comité ou bien être l’occasion de réunir amis ou famille avec les invités étrangers.

Comment se positionne Lyon International dans la ville ?

M.B. : Notre comité d’animation, composé de dix bénévoles, organise trois à quatre manifestations festives par an pour réunir les adhérents et les étrangers : découverte du Beaujolais, visite des traboules ou du musée gallo-romain, rallye des murs peints, soirée dégustation, méchoui, etc. Ces moments de convivialité renforcent les liens, sont l’occasion de créer des contacts et surtout de faire découvrir le patrimoine lyonnais.
Par ailleurs, dix autres bénévoles du comité communication sont présents pour représenter l’association lors des événements publics qui se déroulent au sein du Grand Lyon. Nous développons de nombreux partenariats avec les institutionnels, la Région, le Département, les Villes de Lyon et d’Ecully, la CCI, l’Aderly, les universités et grandes écoles lyonnaises qui nous sollicitent pour accueillir les 15 000 étudiants étrangers à Lyon, l’Alliance française, le conservatoire régional et de nombreuses associations et entreprises régionales. L’Inserm et l’Observatoire de Lyon sont des nouveaux partenaires.

Quelle expérience personnelle vous a conduit à vous investir dans l’association ?

M.B. : J’ai vécu en Guyane française et en Guinée, dans des pays où le sens de l’accueil ne vous échappe pas. J’ai beaucoup voyagé et j’ai déménagé treize fois avant de me fixer à Lyon, cette ville qui m’a séduite. Retraitée des Hospices Civils de Lyon, je suis bénévole au sein de l’association depuis 17 ans. Je suis curieuse, j’aime le contact, ma table est toujours ouverte. Pour moi, Lyon Internationale est la plus belle association du monde !

Propos recueillis par A. P.


Lyon Internationale, 7, rue Major Martin, Lyon 1er, tél. 04 78 30 59 37, courriel : contact@lyon-international.org.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide