Fermer la publicité

Lyon Grenoble à pied, sur les pas du curé d'Ars

le 17 juin 2015 - Arnaud DE JUBECOURT - Société - article lu 289 fois

Lyon Grenoble à pied, sur les pas du curé d'Ars

Le curé d'Ars, Jean Marie Vianney, a été ordonné prêtre le 13 août 1815, un dimanche. Dépendant du diocèse de Lyon, c'est à Lyon qu'aurait du se passer son ordination. C'est pourtant à Grenoble qu'elle a eu lieu. Pourquoi ?

C'est pour une raison tenant à la grande Histoire que cette ordination a été déplacée à Grenoble : en effet, le cardinal de Lyon de l’époque n’était autre que l’oncle de Napoléon. Cette encombrante parenté quelques mois après Waterloo a conduit l’archevêque à s’éloigner prudemment de la France après que Napoleon a rejoint Sainte Hélène. En son absence, c’est l’évêque de Grenoble qui a reçu mission d’ordonner le futur prêtre. Jean Marie Vianney dut donc se rendre à Grenoble. Il le fit à pied, partant d’Ecully sous le soleil du 9 août pour arriver à Grenoble de 12 août au soir. Il célébra ses premières messes à Grenoble, dont celle du 15 août, et repartit, toujours à pied, pour Ecully.

200 ans après, ceux qui le souhaitent sont invités à réitérer l’exploit du Saint Curé en suivant le chemin qu’il a emprunté : l’itinéraire de ce pélerinage démarre de Fourvière, passe à St Priest, Heyrieux, Artas, Champier, Longechenal, Rives, Moirans, Ste Egrève pour finir à la Cathédrale de Grenoble. 5 jours sont prévus (le Saint Curé en avait mis 4…). Le retour se fera par des moyens de transport modernes : pas facile d'imiter vraiment le curé d’Ars !
 

 

Du 9 au 13 août 2015 : renseignements : bicentenairecuredars.fr



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide