Fermer la publicité

Loire : Quels sont les enjeux électoraux pour les municipales 2014 ?

Loire le 22 mars 2014 - Mathieu Ozanam - Agglomération stéphanoise - article lu 754 fois

Loire : Quels sont les enjeux électoraux pour les municipales 2014 ?
(D.R.)

La règle qui veut que les électeurs sanctionnent le camp de la majorité présidentielle va-t-elle se vérifier une fois de plus les 23 et 30 mars prochains ? Les commentateurs parlent alors de « vague », bleue ou rose, même s’il conviendrait plutôt de parler de « reflux ».

En effet, l’examen des suffrages démontre que ceux qui ont voté pour le président de la République, déçus, se déplacent en plus faible nombre. C’est le phénomène de l’abstention évoqué par notre focus de cette semaine (L'Essor du 21 mars 2014). L’impopularité grandissante de François Hollande constitue indéniablement un handicap pour les maires socialistes. Mais 69 % des 5 000 personnes interrogées par l’institut de sondage LH2 entre la fin février et le début de mois de mars déclarent qu’elles se prononceront « en fonction d’enjeux locaux en priorité » et seulement 17 % pour « sanctionner le président de la République et son gouvernement ». Toujours selon ce sondage, les Rhônalpins sont plus satisfaits que la moyenne des Français de l’action de leurs municipalités, avec cependant des réserves concernant la circulation, le stationnement, et les impôts locaux.

Faire aussi bien qu’en 2008 : un défi pour la gauche

Dans la Loire, la gauche avait profité du désamour pour la droite incarnée par Nicolas Sarkozy. Un président de la République qui a permis à la gauche de remporter les 5 villes les plus importantes du département en 2008 : Saint-Etienne, Montbrison, Roanne et Saint-Chamond en élisant un maire socialiste, Firminy avec un maire communiste. Un « cru exceptionnel » reconnaissait Régis Juanico, le premier secrétaire de la fédération du Parti socialiste lors de la série d’entretiens réalisés par L’Essor Affiches et la chaîne de télévision locale TL7 au mois de décembre dernier. Les élections qui ont suivi ont également été favorables à la gauche : les régionales en 2010, les cantonales en mars 2011 sur les 4 cantons renouvelables à Saint-Etienne, la présidentielle de 2012 dont les grandes villes ont voté François Hollande, hormis à Feurs qui a donné l’avantage à Nicolas Sarkozy. Les législatives qui ont suivi ont vu la reconduction des députés sortants : deux socialistes sur les 1re et 2e circonscriptions (celles de Saint-Etienne) et quatre députés de la droite et du centre. La sociologie des électeurs a-t-elle évolué dans la préfecture de la Loire ? La gestion des maires sortants sera-t-elle plébiscitée ?

Le retour du Front national

La nouveauté de ces élections municipales c’est la présence du Front national dans 10 villes de plus de 9 000 habitants sous le label « Rassemblement bleu Marine », à l’exception d’Andrézieux-Bouthéon. En 2008 le parti créé par Jean-Marie Le Pen n’avait pas présenté de candidats dans la Loire. Si l’élection d’un maire frontiste paraît improbable, le nombre de conseillers municipaux et de conseillers communautaires sera un indicateur de l’implantation du FN dans la Loire. Plus ils seront nombreux, plus ils pourront peser sur les prochaines élections sénatoriales qui auront lieu dans la Loire en 2017.
Quant aux écologistes qui présentent deux listes autonomes à Saint-Etienne et Saint-Chamond, l’épisode de pollution atmosphérique pourrait convaincre les électeurs de leur apporter leur voix au 1er tour.

Mathieu Ozanam

Retrouvez les résultats de votre commune : http://lessor.fr/municipales2014/

Comme en 2012 lors de l’élection présidentielle et des élections législatives, la rédaction de L’Essor Affiches sera présente en direct de la préfecture de la Loire les dimanches 23 et 30 mars.
Les internautes pourront suivre la soirée électorale sur le site Internet lessor.fr et connaître au fur et à mesure du dépouillement les résultats dans leur commune. Dès minuit l’ensemble des résultats sera disponible pour l’ensemble des 327 communes de la Loire.
Les téléspectateurs pourront suivre en direct également la soirée électorale sur la chaîne locale TL7 dont L’Essor Affiches est partenaire pour les municipales 2014.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide