Fermer la publicité

Loire-Forez - Le nouvel exécutif fraîchement élu

Loire le 13 mai 2014 - Louis Thubert - Actualités - article lu 488 fois

Loire-Forez - Le nouvel exécutif fraîchement élu
Alain Berthéas évoque la constitution de l'exécutif comme une « démarche complexe » (© L.T.)

Les conseillers communautaires sont retournés voter.

Une semaine après l'élection d'Alain Berthéas à la tête de la communauté d'agglomération, il s'agissait cette fois-ci de désigner l'exécutif de Loire-Forez. 13 vice-présidents et 7 conseillers communautaires délégués, dont trois à la « transversalité » afin d'expliquer les décisions de Loire-Forez. « Il s'agit de la transmission des informations aux communes qui ne sont pas représentées dans l'exécutif », a expliqué le président, Alain Berthéas.
Il a compris l'inquiétude de certains conseillers (qui avaient voté blanc lors de son élection) et mise alors sur la communication, « un besoin de transparence », selon ses propres mots. Toutefois, un conseiller communautaire s'est avoué profondément insatisfait. « On a été oublié ! », s'est écrié Yves Martin, maire de Sury-le-Comtal, avant le vote.

Un goût d'injustice

L'élu a alors expliqué qu'en signe de protestation, il se présenterait à toutes les vice-présidences. Peine perdue : Yves Martin ne recueillera jamais plus de 22 voix, ce qui est bien insuffisant face aux autres candidats, qu'ils soient présentés en accord avec Alain Berthéas, ou de manière spontanée. Interrogé après le vote, le Suryquois soupire : « Vous avez remarqué que des élus de communes limitrophes de Sury (1), ont eu une vice-présidence ! »
Yves Martin se sent floué, d'autant plus que, avant le vote, « A. Berthéas avait laissé entendre que nous serions destinataire d'une vice-présidence. Il m'a appelé le jour même, quelques heures avant, pour me dire que ce ne serait pas possible. » Sury-le-Comtal étant, avec plus de 5 000 habitants, la troisième commune de Loire-Forez, cela laisse comme un goût d'injustice dans la bouche de son maire.

Trouver un équilibre

Joint par courriel, Alain Berthéas regrette l'opposition frontale d'Yves Martin. « J'ai proposé au conseil communautaire la candidature de Y. Martin pour assurer les fonctions de conseiller communautaire délégué avec une délégation complète, indique le président de la communauté d'agglomération. Il n'a pas jugé cette proposition satisfaisante. » « Ce qu'il m'a proposé n'est pas à la hauteur de Sury, réplique Yves Martin. Et l'opposition à Sury a la même vision des choses que moi. »
Alain Berthéas reste peu précis sur les détails qui ont fait que les élus suryquois se sont vus proposer une délégation plutôt qu'une vice-présidence. Il évoque un équilibre à trouver entre les différentes communes, les compétences des élus et leurs envies. « Je trouve regrettable que, du fait de la décision de Y. Martin, la commune de Sury-le-Comtal ne soit finalement pas représentée au sein de l'exécutif de Loire-Forez », a déploré Alain Berthéas.

Louis Thubert


(1) Eric Lardon, maire de Saint-Marcellin, a été élu à la 3e vice-présidence, et Robert Chapot, adjoint au maire de Saint-Romain-le-Puy, à la 6e



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide