Fermer la publicité

Loire-Forez et Montbrison solidaires de Charlie Hebdo

Loire le 09 janvier 2015 - Louis THUBERT - Société - article lu 498 fois

Loire-Forez et Montbrison solidaires de Charlie Hebdo
CA Loire Forez - Pierre Giraud face aux agents de Loire Forez, le 8 janvier.

Deux cérémonies ont eu lieu à Montbrison, l'une devant l'hôtel d'Agglomération, l'autre sur la place de la mairie. Un millier de personne y ont manifesté leur soutien aux victimes de l'attentat

Face à l'attaque terroriste qui a frappé la rédaction de Charlie Hebdo le 7 janvier et coûté la vie à 12 personnes, dessinateurs, journalistes, employés et policiers, les services publiques locaux ont respecté une minute de silence, le 8 janvier. A 11 h 50, les agents employés par Loire Forez se sont réunis sur le parvis de l'hôtel d'agglomération.

Sous le drapeau tricolore en berne, Pierre Giraud, 2e vice-président de Loire Forez, a lu un message d'Alain Berthéas, reproduit ici : « Le journal Charlie Hebdo a été victime d’une agression terroriste violente et cruelle qui vise à déstabiliser les fondements de notre société que sont le respect de la vie et la liberté individuelle et de pensée. Cette attaque est inacceptable. En visant la presse, notre démocratie est meurtrie car il s’agit bien de notre liberté d’expression collective qui est touchée. Avec une pensée profonde et solidaire pour toutes les victimes de cet acte odieux, nous devons exprimer le refus de l’ignominie et de la haine dans lesquelles des extrémistes voudraient nous entraîner. Il est de notre devoir, élu de la République et citoyen, de rappeler notre attachement à des valeurs d’humanisme et de liberté et de réaffirmer notre volonté de voir respecter partout dans le monde les institutions démocratiques et la vie. L’heure n’est pas à la polémique, mais au recueillement et à la solidarité. Nous devons participer à une unité nationale sans faille, seule garante de la défense de nos libertés et du recul de l’obscurantisme. »

Les agents qui le désiraient ont ensuite pu rejoindre le rassemblement qui se déroulait devant la mairie de Montbrison. Environ 1 000 personnes étaient présentes, et Christophe Bazile, le maire, a exprimé l'importance « d’affirmer, de préserver et de défendre la liberté de la presse, la liberté de pensée et la liberté d’expression qui sont les piliers de notre démocratie qui structurent notre vivre ensemble et fondent notre République ».

Louis Thubert



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide