Fermer la publicité

Loire Forez et la MFR se jettent sur les déchets alimentaires

Loire le 08 juin 2015 - Louis Thubert - Sciences, Santé, Environnement - article lu 283 fois

Loire Forez et la MFR se jettent sur les déchets alimentaires
Louis Thubert - Installée dans la cantine de la MFR, la table de tri ira ensuite dans d'autres établissements scolaires de la CALF.

Une table de tri a été installée à la MFR d'Allard. Le but est de quantifier la nourriture jetée, pour ensuite éviter le gaspillage. Action mise en place dans le cadre de la semaine du développement durable, cette table de tri est l'un des volets de la politique environnementale de Loire Forez.

Loire Forez mise sur le développement durable. Sélectionnée « Territoire zéro déchets zéro gaspillage » par le ministère de l'écologie, la communauté d'agglomération a lancé, pendant la semaine du développement durable qui s'est tenue du 1er au 6 juin, une opération de sensibilisation avec la Maison familiale rurale d'Allard, à Montbrison. Une table de tri a été installée dans la cantine de l'établissement. À la fin de chaque repas, les restes jetés sont pesés et inscrits afin de mesurer l'ampleur du gaspillage.

La Maison familiale rurale (MFR) est déjà engagée dans une démarche éco-citoyenne, privilégiant les produits locaux pour son restaurant scolaire. Un composteur, fourni par Loire Forez, a été installé à la MFR en 2014, et les quelque 250 élèves (de la 4e au BTS) ainsi que le personnel ont été formés au compostage. L'établissement a même été reconnue écoresponsable par Rhône-Alpes en 2013.

L'agglomération Loire Forez, elle, s'est engagée dans une vaste opération de chasse aux déchets. Après les fameux « bacs jaunes », elle veut s'inscrire dans une logique d'économie circulaire. Comprendre : limiter la production de déchets, et les valoriser au maximum, en les transformant en ressources si c'est possible. En plus de la participation au programme « Territoire zéro déchets zéro gaspillage », le service de collecte des déchets de Loire Forez avait déjà été labellisée « Qualitri » par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et Eco-Emballages.

Grâce à sa participation à « Territoire zéro déchets zéro gaspillage », Joël Epinat, vice président de l'agglomération en charge des déchets, attend une subvention de l'Etat pour le territoire : « On pourrait mettre en place une recyclerie, en lien avec des associations comme Emmaüs. Les gens y laisseraient meubles ou électroménager, qui seraient éventuellement réparés puis revendus, plutôt que détruits à la déchetterie ». La MFR, elle, compte garder la table de tri encore quinze jours après la fin de la semaine du développement durable, avant que la table n'aille dans un autre établissement forézien.

Louis Thubert



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide