Fermer la publicité

Loire Forez présente son débat d'orientation budgétaire 2016

Loire le 10 novembre 2015 - Louis Thubert - Forez - article lu 236 fois

Loire Forez présente son débat d'orientation budgétaire 2016
Orientations budgétaires au menu du dernier conseil communautaire

La communauté d'agglomération Loire Forez (Calf) tenait le 10 novembre son conseil communautaire. Le débat d'orientation budgétaire était prévu, dans un contexte de baisse des dotations. Les finances de la Calf lui permettent d'y faire face.

Comme d'habitude, l'automne est le mois où les débats d'orientations budgétaires arrivent au programme des assemblées des collectivités territoriales. La communauté d'agglomération Loire Forez n'échappe pas à la règle, alors que la baisse de dotation globale de fonctionnement des collectivités est repoussée d'un an. « On est toujours dans la même logique, a déclaré Alain Berthéas, président de la communauté d'agglomération. L'objectif, c'est une véritable cohésion sur le territoire, car il y a une véritable dépendance des budgets municipaux et intercommunaux. » Les deux strates sont en effet liés par plusieurs mécanismes financiers, comme le coefficient d'intégration fiscale, un élément liant impôts d'une ville et de son intercommunalité. « Il s'agit de partager les problèmes fiscaux avec les élus », ajoute Pierre Giraud, vice-président de la Calf en charge des finances et des ressources humaines.

Concernant la baisse de dotation, elle serait d'environ 1,9 M€ tant pour Loire Forez que pour les communes qui la composent. Sachant que l'enveloppe allouée par l'Etat à la Calf est de 8 M€. Mais le président et son vice-président sont confiants : la trésorerie de l'agglomération lui permettrait d'absorber ce manque à gagner. Quant à l'endettement, il sera de 19,76 M€ au 1er janvier 2016, soit 243 € par habitant. Et le ratio de désendettement - c'est à dire le nombre d'années nécessaires pour rembourser une dette bancaire - est de moins de trois ans, un chiffre très bon selon Pierre Giraud.

« Face à la baisse des dotations, on peut aussi sortir, mettre notre écharpe d'élu et manifester. Mais ça ne résoudra pas le problème, de la dette de l'Etat », ajoute-t-il. Côté tarifs, le taux de la taxe ordures ménagères reste à 9,72 % et le prix des piscine augmente de 2 %. Médiathèques et ludothèque restent gratuites pour les habitants de la Calf.

Louis Thubert



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide