Fermer la publicité

Lever de rideau en beauté pour la Comédie

Loire le 26 septembre 2015 - Florence Barnola - Spectacle, Théâtre - article lu 539 fois

Lever de rideau en beauté pour la Comédie
Comédie de St Et - Le Retour au désert ouvre la saison de la Comédie

La rentrée théâtrale de la Comédie de Saint-Étienne se fait avec la création de son directeur, Arnaud Meunier. « Le Retour au Désert » est un très beau texte signé par un de nos meilleurs auteurs contemporains, Bernard-Marie Koltès. En bonus, Catherine Hiegel et Didier Bezace s'y donnent la réplique.

Début des années 60 dans l’est de la France, Mathilde revient d’Algérie avec ses deux enfants. Après 15 ans d’absence, elle retrouve son frère Adrien dans la maison familiale… Le grand auteur dramatique Bernard-Marie Koltès a écrit cette histoire de famille, de fratrie qui se déchire, Le Retour au désert, en pensant à Jacqueline Maillan pour le rôle de Mathilde. En 1988, elle jouera aux côtés de Michel Piccoli dans la mise en scène de Patrice Chéreau. Un drôle de couple a priori, à moins que le dramaturge n’ait voulu évoquer un thème dramatique avec pour arme l’humour ? Jacqueline Maillan, comédienne de boulevard, avait la profondeur d’une tragédienne et trouvait en Piccoli un fabuleux partenaire. Arnaud Meunier a confié les deux rôles à des grands noms du théâtre : Catherine Hiegel et Didier Bezace. Le binôme interroge moins mais est aussi intéressant à bien des égards. Catherine Hiegel, au caractère bien trempé, est une comédienne « sérieuse », un monstre sacré des planches, pensionnaire de la Comédie française depuis presque 40 ans, et qui pourtant n’hésite pas à jouer dans des comédies type Gazon maudit. Quant à Didier Bezace, il dégage une forme de douceur mais on pressent qu’il peut mordre, il est l’un des créateurs du Théâtre de l’Aquarium et a été le directeur du Théâtre de la Commune d’Aubervilliers pendant de nombreuses années, il sera à jamais le Lulu de L.627 de Tavernier. Ces deux acteurs justifient déjà d’aller voir la mise en scène d’Arnaud Meunier, la beauté de la langue de Koltès constitue une deuxième raison. Nous avons assisté à une répétition avec Mathilde/Catherine Hiegel qui présage un bon crû, on a hâte de voir l’intégralité.

Florence Barnola

Le Retour au désert du 1er au 11 octobre à la Comédie de Saint-Étienne
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide