Fermer la publicité

Les vœux du bâtonnier Dimier : « Des marchés ouverts aux avocats »

Loire le 24 janvier 2017 - Daniel Brignon - Avocats

Les vœux du bâtonnier Dimier : « Des marchés ouverts aux avocats »
Georges Rivoire - Les nouveaux avocats inscrits au barreau autour du bâtonnier J.-Y. Dimier

À la faveur de la législation récente de nouveaux champs d'activité s'ouvrent aux avocats dont le bâtonnier du barreau de Saint-Étienne, Jean-Yves Dimier, invitait ses confrères à « s'emparer ». C'était dans cette direction principale que le bâtonnier orientait ses vœux pour 2017 devant un parterre nourri d'avocats de la juridiction au nombre établi au 1er janvier 2017 de 290.

Pour la deuxième année où il présentait en tant que bâtonnier des vœux à la profession, Me Jean-Yves Dimier réitérait des propos déjà énoncés une année plus tôt, souhaitant en l‘occurrence à ses confrères une année « plus apaisée et plus fraternelle », ceci dans un contexte qui n’a pas varié comme il le rappelait : « 2016 a encore été marquée par trop d’attentats ».

Jean-Yves Dimier formulait un vœu plus spécifique à l’adresse de ses confrères, les enjoignant à répondre aux courriers du bâtonnier lorsqu’ils sont interrogés, sans attendre de multiples relances qui font attendre, derrière ces interrogations, des justiciables, des magistrats… Le bâtonnier livrait justement quelques chiffres éclairant son activité en 2016 : 6 500 courriers adressés par le secrétariat du bâtonnier, 2 000 commises pénales établies, 117 saisines du bâtonnier relevant de la déontologie…

Me Dimier soulignait l’implication du barreau dans le cadre de l’accès au droit qui s’est traduite en 2016 par la tenue de 200 jours de permanences gratuites par des avocats. Un dispositif « amplifié en 2017 », ajoutait-il, avec la mise en place du Service d’accès unique à la justice (Sauj).

Le bâtonnier énumérait les « lois et réformes importantes » sorties en 2016 qui touchent directement ou indirectement au droit : le renouvellement de l’état d’urgence, la réforme pénale du 3 juin, la loi travail, la loi sur la justice du XXIe siècle. S’agissant de cette dernière, le bâtonnier soulignait deux dispositions qu’elle contient ouvrant des perspectives aux avocats, l’une concernant le mode alternatif de règlement des différends, la seconde réformant la procédure de divorce par consentement mutuel devant avocats. « Les avocats sont réservés et inquiets sur cette nouvelle procédure inscrite dans la loi », convient Me Dimer, qui, positif, voit avec cette nouvelle procédure « une nouvelle façon de travailler : il appartient aux avocats de s’en emparer ».

Tout comme des opportunités offertes par la loi Sapin 2, à travers l’ouverture aux avocats de la « représentation d’intérêt lobbyiste » ou les dispositions concernant « l’avocat mandataire en transaction immobilière ».  « N’hésitez pas à vous en emparer. Il y a des marchés économiques à prendre », a conclu le bâtonnier sur ce point, avant de se projeter sur l’année 2017, marquée par des évolutions significatives dans le mode de renouvellement et la composition du conseil de l’ordre ainsi que concernant l’élection du bâtonnier. L’élection du bâtonnier, qui aura lieu justement cette année, sera directe désormais sans étape préalable de delphinat.

Daniel Brignon

16 nouveaux inscrits au barreau

Ont été accueillis plus spécifiquement lors de cette cérémonie de vœux six avocats ayant rejoint au cours de l’année 2016 le barreau de Saint-Étienne. Il s’agit de Mes Patrick Bitar, Cloé Dumay, Filomène Fernandes, Olivier Frachon, Séverine Petit et François-Régis Poncet.

Fraîchement sortis de l’école et ayant prêté serment à la fin de l’année, dix nouveaux avocats ont intégré le barreau de Saint-Étienne début 2017. Il étaient également accueillis et applaudis par leurs confrères. Ils se nomment Mes Marine Chavassieux, Yanis Ensaad, Sophia Gheurbi, Elodie Kieffer, Laura Lucquet, Vicky Mazoyer, Sophie Pibarot-Lavandier, Virginie Thoma, Nabila Pelissier-Bouzza, Jean-Baptiste Robert.

(Ils sont tous, sur notre photo, rassemblés autour du bâtonnier Jean-Yves Dimier).

Georges Rivoire - Maître Jean-Yves Dimier Bâtonnier a commenté différentes information de la profession et présenté les voeux du Barreau. L'annuaire 2017 à été remis à l'ensemble des avocats.
  • Georges Rivoire - Maître Jean-Yves Dimier Bâtonnier a commenté différentes information de la profession et présenté les voeux du Barreau. L'annuaire 2017 à été remis à l'ensemble des avocats.
  • Georges Rivoire - Fabrice Audouard à droite) pendant la présentation
de l'annuaire des avocats 2017
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire - La présentation des nouveaux avocats
  • Georges Rivoire - Les nouveaux avocats
  • Georges Rivoire - Les nouveaux avocats
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire - Un annuaire à mettre dans toutes les mains.
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire - De jeunes avocats entourent la présidente du TGI
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire - Nathalie Finger-Ollier et des collaborateurs

L’Annuaire des avocats de la Loire

L’édition 2017 de l’Annuaire des avocats de la Loire, qui recense et présente dans leurs spécialités les avocats des deux barreaux de Saint-Étienne et de Roanne, était aussi lancée à l’occasion des vœux du bâtonnier.

Ce quatrième opus de l’annuaire en édition déléguée à L’Essor Affiches tous les deux ans en partenariat avec les barreaux de Saint-Étienne et Roanne, était présenté officiellement en point d’orgue de la cérémonie par Fabrice Audouard, directeur délégué chargé du développement de notre journal.

L’annuaire est disponible auprès des avocats des deux barreaux et sera diffusé aux décideurs et chefs d’entreprise de la Loire lecteurs de L‘Essor Affiches.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide