Fermer la publicité

Les vœux d’Alain Estrade

Rhône le 20 janvier 2014 - La Rédaction - Balcons du Lyonnais - article lu 647 fois

Les vœux d’Alain Estrade
(D.R.)

Pour commencer, Gaby Villard, vice-président chargé de la solidarité, présenta la charte de la solidarité qui est une priorité et une démarche valorisante pour l'accessibilité et la loi sur l'égalité des chances.

C'est le devoir de l'homme et du citoyen d'aménager des endroits pour les personnes atteintes de handicap. La Copamo a répondu à l'appel et au projet du CAF, avec la situation de handicap pour l'enfant qui doit être soutenu et accompagné. Tous les services sont concernés par cette problématique.                                           
La deuxième partie consistait en l'interprétation par Bruno Miara (l'incomparable comédien) de 3 petits contes « mal fichus, bancals et tout tordus » de la Cie Mama Mia pour plaider en faveur d'une accessibilité pour tous et le bien-vivre ensemble en pays mornantais.
Alain Estrade prit alors le relais pour présenter ses vœux sous forme d'au-revoir et en faisant vigoureusement l'apologie de l'intercommunalité et de la mise en place progressive de regroupements et d'actions collectives (bibliothèques en réseau, écoles de musique regroupées, salles des sports ou maisons des associations…), du lancement d'un nouveau plan local de l'habitat, de la mise en place d'un service spécial de la solidarité et du logement sous la présidence de Gaby Villard.
Concernant l'avenir, il insistait sur les conséquences du désengagement de l'Etat, entrainant un problème de fiscalité communale ou intercommunale. L’avenir passant par un rapprochement des communes.
Sur le plan personnel, Alain Estrade, après 25 ans de service, renonce donc à ses mandats de maire et de président de la Copamo. Il regrette que le centre nautique intercommunautaire (pays mornantais et vallée du Garon) n'ait pas vu le jour pour mutualiser un équipement qui aurait du être partagé. Il rend hommage à Jean Palluy, à la base du Sivom et à Paul Delorme, à l'origine de la communauté de communes, sans oublier Mme Vergain qui a su maitriser la gestion administrative de cet important ensemble. En un mot, une énorme aventure, une grande satisfaction mais une émotion intense, en souhaitant bonne chance à ceux qui prendront le relais.

J.R.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide