Fermer la publicité

Les voeux aux entreprises de la CCVL

Rhône le 06 février 2015 - Correspondant - Vallons du Lyonnais - article lu 142 fois

Les voeux aux entreprises de la CCVL
D.R. - Le territoire accueille 1 800 entreprises

Accueillis par le maire de Brindas, le président de la communauté de communes des Vallons du Lyonnais et les personnels des différents services, les chefs d'entreprises et élus ont suivi avec attention les allocutions du président Daniel Malosse, présentant la CCVL et ses objectifs pour le mandat en cours, puis d'Alain Badoil, vice-président chargé de la vie économique.

Ce dernier a rappelé que le territoire de la CCVL avec ses 8 communes aujourd’hui, depuis la création de la commune nouvelle « Vaugneray - Saint-Laurent-de-Vaux », compte 1 800 entreprises de l’industrie, du bâtiment, des artisans, des commerçants, des professions libérales, des travailleurs indépendants, des entreprises de toutes tailles, de un à plusieurs milliers de salariés. Mais aussi des agriculteurs, avec une diversification de produits exceptionnelle.
Il a souligné les difficultés rencontrées : peu de visibilité des carnets de commandes, des marges de plus en plus faibles, une trésorerie difficile, des salaires qui stagnent, donc peu d’investissement et peu d’embauches, une commande publique en baisse, résultat de la baisse sans précédent des dotations de l’état aux collectivités. 
En 2011 - 2012, la  CCVL a anticipé ces réductions de recettes, certes en décalant quelques investissements, mais surtout en réduisant ses charges de fonctionnement, sans nuire à la qualité de service proposée à nos habitants. Ceci lui a permis de conserver sa capacité à investir, de continuer à apporter ou à améliorer les services publics, et surtout de pouvoir en 2015 et dans les années à venir donner des marchés aux entreprises.
Alain Badoil a associé à ses vœux tous les partenaires : les chambres consulaires,  CCI, CMA ; les fédérations d’entreprises comme SOLEN, ADER Ouest, le Groupement des employeurs de Vaugneray ; les unions de commerçants ainsi que Cap à l’Ouest qui font tous un travail extraordinaire pour que vivent nos villages ; les partenaires dans le domaine de l’emploi, Pôle Emploi, la Mission locale et Solidarité emplois, qui s’efforcent toujours de trouver localement l’emploi qui correspond à la demande. La soirée s’est achevée autour d’un buffet.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide