Fermer la publicité

Les sirènes du Nord

Loire le 31 janvier 2014 - Xavier Alix - Sports - article lu 372 fois

Souvenez-vous, c’était quelques semaines avant que Piquionne ne brise ses chaînes d’esclave à plusieurs dizaines de milliers d’euros par mois.

Histoire de gâter un peu plus richement sa carrière sportive ailleurs. D’abord au sud puis à Gerland qui avait lancé ses velléités d’affranchissement. Souvenez-vous, c’était un soir de décembre 2006. Valenciennes venait du Nord. Et était repartie du Chaudron avec une veste. 3-0. Sablé était encore capitaine pour quelques mois. Le Valenciennois Jérémy Janot gardait nos buts avec la dextérité d’un chat. Mais c’est un autre cht’i sous couleurs vertes qui fut le héros de la soirée. Auteur d’un chef d’œuvre, Christophe Landrin avait envoyé les Nordistes au fond d’une splendide retournée en pleine course. Elégant point final d’un succès aux allures faciles. Souvenez-vous : Hasek entraînait depuis 6 mois. Les Verts étaient 3es au soir de cette 18e journée avec 31 points dans la besace. Large victoire et classement flatteur : un ensemble pour un trompe-l’œil réussi. Les Nordistes avaient joué un sage collectif. Brouillons, les Stéphanois avaient eu une insolente réussite. Le football a ses caprices que la logique n’explique pas. Sauf que sur le long terme, ça ne tient pas. Souvenez-vous :  cette saison là, l’ASSE avait ensuite eu les preuves de ses limites et de son manque de cohésion. Un jeu à la dérive, une piteuse et si décevante 11e place à la fin d’un  exercice marqué par le départ d’Hasek. A Bordeaux, les Verts de 2013/2014 ont semble-t-il oublié leurs vertus collectives. Et la qualité de jeu est aux abonnés absents ces derniers temps. Samedi, ils reçoivent Valenciennes. Relance facile ? Souvenez vous, chers Verts, de ces sirènes qui avertissent et oubliez celles qui vous font voir trop beaux.

Xavier Alix



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide