Fermer la publicité

Les principaux des collèges sur les bancs du Département

Loire le 04 février 2015 - Mathieu OZANAM - Collectivités locales - article lu 87 fois

Les principaux des collèges sur les bancs du Département

Les principaux des 50 collèges publics ligériens ont été reçus au conseil général de la Loire pour une réunion de travail et d'échanges. Au programme notamment, les questions liées à l'informatique.

En 2015 le conseil général de la Loire consacrera 39,77 M€ aux collèges publics qui entrent dans ses compétences. Le Département ne se mêle pas des programmes scolaires et des enseignants, prérogative de l’Education nationale, mais de leur construction, de leur entretien et de leur équipement. Il faut y ajouter la gestion des personnels techniques, ouvriers et de services (Tos).

Dans le cadre de ses rencontres annuelles avec les chefs d’établissement, le président du conseil général accompagné de son vice-président en charge de l’éducation et de ses services ont reçu une cinquantaine de principaux. Les sujets liés à l’informatique ont suscité quelques interrogations. Face aux problèmes que peut parfois susciter l’utilisation d’un parc soumis à des usagers multiples, le Département dispose d’une équipe constituée de 9 techniciens mutualisés sur l’ensemble des sites du conseil général et de ses satellites. Une ligne d’appel d’urgence permet un dépannage pour les gros problèmes. En 2014, près de 2 000 appels ont été reçus générant 722 tickets incidents. Pour la petite maintenance (du type bourrage de papier dans une imprimante), un enseignant de l’Education nationale avait jusqu’à présent une délégation horaire pour exercer le rôle de référent et intervenir ponctuellement en cas de besoin. Cette fonction étant appelée à disparaître, les principaux s’interrogent sur la façon de gérer ces soucis techniques à l’avenir. Un groupe de travail intégrant des représentants de l’Education nationale devrait être constitué afin d’y répondre.
Après une montée en charge progressive depuis 2006, le parc informatique des collèges compte environ 4 600 postes. Il va désormais falloir investir chaque année dans son renouvellement, en particulier pour la mise à jour de son système d’exploitation.

Mathieu Ozanam



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide