Fermer la publicité

Les maires de la Loire, remparts de la laïcité

Loire le 12 avril 2015 - Mathieu Ozanam - Collectivités locales - article lu 197 fois

Les maires de la Loire, remparts de la laïcité
Georges Rivoire - « La laïcité, ce n'est pas la guerre contre les religions »

Les maires de la Loire, réunis pour leur assemblée générale annuelle, ont au préalable débattu du sujet de la laïcité au cours d'une table-ronde. Des situations que les édiles sont de plus en plus souvent amenés à gérer.

« C’est la première fois qu’une fédération des maires lance le débat », introduit Gilles Platret, maire de Châlone-sur-Saône et co-président du groupe de travail « laïcité » de l’Association des maires de France (AMF). « Les événements terribles qu’a connus la France ont souligné l’urgence de ce débat. D’autant plus que ce sont les maires sur le terrain qui sont confrontés, en grande partie, à l’application des règles de laïcité. »

Les cas sont nombreux. Ils vont de l’encadrement des activités périscolaires (les femmes peuvent-elles être voilées dans ce cadre ?) à la gestion des autorisations d’absence pour motif religieux, en passant par les créneaux horaires dans les piscines, au financement des associations culturelles jusqu’à l’attitude des agents municipaux eux-mêmes, dont certains outrepassant leur obligation de réserve, vont jusqu’à faire la « police » dans les cantines en enjoignant des enfants à ne pas manger tel ou tel aliment, selon le témoignage de l’un des participants à la table-ronde de l’AMF42. « Le juge du tribunal administratif a rappelé au sujet des cantines de la Ville d’Oullins, qu’il s’agissait d’un service public facultatif, a rappelé Me Philippe Petit. Il n’y a donc pas d’obligation, par conséquent il n’y a pas un droit à avoir des adaptations de menus. En revanche si vous proposez des menus adaptés, vous avez l’obligation de vous assurer qu’ils sont respectés. »

Chasse aux œufs

Dans le public la maire d’une petite commune du Haut Forez expose un cas récent : « des parents sont venus me dire que la chasse aux œufs organisée contrevenait aux règles de la laïcité. » Réponse de Serge Blisko, président de la Miviludes (Mission interministérielle de lutte contre les dérives sectaires) : « on voit bien que certains voudraient utiliser la laïcité contre elle-même, mais la laïcité, ce n’est pas la guerre contre les religions. »

Le groupe de travail « laïcité » de l’AMF va faire des propositions au bureau de la fédération afin d’établir des recommandations de pratiques aux maires. « Peut-être recommanderons-nous des changements dans les règlements, voire dans la loi s’ils ne sont pas assez précis. » Pour le président de l’AMF42, J.-F.Barnier, « il est presque temps que l’on ajoute le mot “laïcité“ à la devise républicaine au fronton de nos mairies. »

Mathieu Ozanam

Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire
  • Georges Rivoire - Signature de la convention



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide