Fermer la publicité

Les élus s'écharpent sur la rénovation du château du Rozier

Loire le 29 mai 2014 - Louis Thubert - Forez - article lu 1054 fois

Les élus s'écharpent sur la rénovation du château du Rozier
Jean-Pierre Taite, maire de Feurs. Le permis de construire demandé pour le château du Rozier sera instruit dans un délai de 6 mois, voire plus (© LT)

Dans un western, un « duel à la mexicaine », c'est lorsque trois « pistoleros » se font face, prêts à dégainer.

Celui qui tirera le premier n'aura pas le temps de se retourner face à son second adversaire, comme dans les films de Sergio Leone.
Le conseil municipal de Feurs ne se déroule pas au Far West, et ni Jean-Pierre Taite, Johann Cesa ou Sophie Robert n'avait amené de colt lundi 26 mai. Cela ne les a pas empêché de s'affronter vivement, au sujet du château du Rozier, au lieu-dit La Paparelle.
La rénovation de l'édifice pour son utilisation à des fins culturelles faisait partie du programme de Feurs en Action, la liste conduite par Jean-Pierre Taite, maire réelu en mars dernier. Le dépôt d'un permis de construire pour la réhabilitation du bâtiment était, sans surprise, l'un des points à l'ordre du jour du conseil. « Les travaux seront fait à l'intérieur, ce dépôt, c'est pour anticiper les délais », déclarait Paul Triomphe, 2e adjoint.

Rafales de question

« Le dossier est passé en commission, pourtant, on ne connaît ni le projet qui va être installé au château du Rozier, ni son coût », répondit Sophie Robert. L'élue du rassemblement Bleu Marine dégaina ensuite : « Peut-on savoir quel sera le projet et quel sera son coût ? »
Johann Cesa, élu PS de l'opposition, a ensuite enchaîné : « Vous me coupez l'herbe sous le pied. Le château du Rozier, c'est comme pour le château du Parc, on met la charrue avant les bœufs », a t-il lancé. Avant de poursuivre par une rafale de questions : « Le théâtre du Forum et l'Eden sont-ils insuffisants pour accueillir les manifestations culturelles ? Il faudrait peut être mieux équiper les salles existantes avant d'en ouvrir de nouvelles ? »
Sur les capacités d'accueil des lieux de spectacle à Feurs, Jean-Pierre Taite a assuré que le château du Rozier pourrait recevoir des spectacles pour 150 personnes environ, là où l'Eden et le théâtre du Forum ont un calibre de 400-500 personnes. « La semaine, les Foréziens, les associations utiliseront le lieu, les spectacles auront lieu le week-end. Nous allons tenir notre parole et porter notre programme », a t-il ajouté.
« Est-ce qu'il y aura des aménagements de faits sur l'Eden et la salle du Forum ? », insistait Johann Cesa. « Je suis prêt à débattre avec vous mais je ne vous traite pas de malhonnête ! », s'est alors emporté Jean-Pierre Taite. Sophie Robert s'écria alors : « Est-ce qu'on peut revenir au sujet ? Vos querelles d'ego je m'en moque ! » Visiblement énervé, le maire lui a rétorqué : « je vous ai écoutée quand vous parliez alors taisez vous quand je parle ! »
La tension alors retombée : « On a besoin de savoir pour quoi on vote, ma question n'était pas agressive », s'est expliqué Sophie Robert. « Je déplore que le ton soit monté, a précisé quant à lui J. Cesa. J'aurais soutenu ce projet s'il s'était fait en parallèle d'une amélioration de l'équipement des salles existantes. » Le « Feurs West » évoqué par Sophie Robert lors de la campagne semble toujours en cours. Les échanges seront-ils plus détendus sur le coût du projet ?

Louis Thubert



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide