Fermer la publicité

Les futurs notaires cambodgiens formés en France

Loire le 28 février 2015 - Marine GRAILLE - Notaires - article lu 904 fois

Les futurs notaires cambodgiens formés en France
Marine Graille - Theary Sieng, étudiante cambodgienne, est venue apprendre le droit notarial en France

Former les notaires cambodgiens de demain. Tel était l'objectif du stage sur 6 mois d'une quinzaine d'étudiants venus du Cambodge. Dans la Loire, deux d'entre eux ont intégré une étude notariale qui permettra de compléter de manière concrète leur formation.

À 28 ans, Theary Sieng a parcouru un peu moins de 10 000 km pour venir apprendre le métier de notaire tel qu’il existe en France. La jeune cambodgienne fait partie de la première promotion, composée d’une quinzaine d’étudiants, de la formation des notaires au Cambodge à l’université de Droit et de Sciences économiques de Phnom Penh, la capitale. Grâce à l’aide de l’ambassade de France du pays et du conseil supérieur du notariat français, ces jeunes asiatiques ont pu venir travailler pendant 6 mois au sein d’études notariales à travers la France, dont deux dans la Loire (Saint-Chamand et Montbrison).

Theary, n’a pas hésité lorsqu’il lui fut présenté la liste des notaires français disposés à recevoir ces étudiants. Ces 6 mois de stage, elle les passera au côté de Me Deleage, notaire à Saint-Chamond et délégué général pour la coopération avec l’Asie du Sud Est au sein du Conseil supérieur du notariat. Pendant cette période, Théary a pu tout d’abord améliorer son français dont elle détenait de bonnes bases puisqu’elle a intégré à la faculté une classe de filière spéciale qui lui a permit d’apprendre la langue française et les principes fondamentaux du droit français. Ensuite, au sein de l’étude de Me Déléage, Théary a pu participer à la préparation de compromis de ventes immobilières mais aussi d’actes de ventes ou encore de dossiers de succession…

L’épreuve pratique à l’étranger achevée, Théary enchaînera dans les prochaines semaines par un stage de 6 mois au sein du ministère d’Aménagement de la terre et département de la taxation au Cambodge. D’ici septembre, la quinzaine d’étudiants passera l’examen final. Pour autant, ils n’intégreront pas immédiatement une étude notariale puisque le pays est actuellement en pleine réflexion sur le statut du notaire. Aujourd’hui, il existe seulement quatre études notariales situées dans la capitale, mais de nouvelles devraient être constituées prochainement via décret gouvernemental.

Marine Graille



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide