Fermer la publicité

Les finitions d’un quartier à Crémieu

Isère le 19 mai 2014 - Claire Thoinet - Nord-Isère - article lu 637 fois

Les finitions d’un quartier à Crémieu
Le quartier devrait avoir belle allure (D.R.)

La construction principale accueillera huit logements sociaux (T2, T3 duplex) aux normes d’accueil pour les personnes à mobilité réduite (PMR) sur quatre niveaux et le second, trois (T2, T3).

Leur livraison est prévue fin 2014. « Nous avons les compétences techniques et travaillons en partenariat avec la ville de Crémieu », précise Jérôme Conrad, chargé d’opérations à la SEMCODA, maître d’ouvrage. Les contraintes sont diverses. L’échafaudage ne porte sur aucun monument. Le stockage des matériaux dispose d’espace réduit. Les interventions sont coordonnées et suivies au jour le jour au vu de l’ancienneté des bâtiments... La première étape a été de sécuriser les lieux pour le désamiantage. La démolition de la charpente et des planchers a suivi, laissant l’escalier d’origine en pierre. Les fondations de l’ascenseur et les sols ont été coulés, le béton acheminé par grue. Bâtiment et toiture ont été désolidarisés de la porte de la Loi, classé monument historique en 1906. Son balcon en pierre avec garde-corps en fer forgé sera rénové et conservé. Des jacobines complètent le toit en tuiles écailles pour éclairer les duplex ou assurer le désenfumage en cas de nécessité. Quant à la seconde bâtisse, elle sera rehaussée pour donner trois niveaux. Sa cave voûtée enterrée est conservée et contraint à une entrée par escalier. « Le projet rendra de belles façades et de beaux appartements », souligne Hamida Belrhali, architecte crémolan, maître d’œuvre et coordinateur des travaux menés par une dizaine d’entreprises. Les façades auront leur finition selon qu’elles jouxtent porte de la Loi et remparts, place de la Nation (enduit à la chaux badigeonnée) ou rue des Augustins (fenêtres à meneaux XVIIe siècle). Les architectes bâtiments de France veillent aux matériaux et à la présence d’un maçon qualifié en taille de pierre sur le chantier. Le quartier devrait avoir belle allure.

Claire Thoinet



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide