Fermer la publicité

Les falaises des Ravières à nouveau en pleine lumière

Isère le 13 mars 2014 - La Rédaction - Nord-Isère - article lu 383 fois

Les falaises des Ravières à nouveau en pleine lumière
Les falaises des Ravières, à Siccieu-Saint-Julien-Carizieu, émergent grâce à deux exploitants locaux (D.R.)

A Siccieu-Saint-Julien-Carizieu, l’arrêt des pratiques pastorales sur ces anciennes zones de prairies a favorisé l’évolution naturelle.

Les habitants utilisaient ces communaux pour faire paître leurs vaches, chèvres… En quelques décennies, les escarpements rocheux ont disparu sous la végétation. Des peintures de l’étang de Bas réalisées par des artistes du XIXe siècle (Ravier, Corot, Tassier, etc.) et des photographies des années 1970 montrent ces pâturages.
Pour retrouver les paysages d’antan, la commune, aidée du conseil général de l’Isère, a décidé le bûcheronnage sur les falaises. L’opération entre dans le cadre de la gestion et de la valorisation du site classé espace naturel sensible (ENS). Au cours de l’hiver, deux exploitants locaux, Gabriel Moly et Guillaume Blochet ont œuvré de concert, le premier broyant sur place branchages et petits troncs, le second coupant les arbres. Tout deux se chauffent au bois. Le premier réalise des plaquettes qu’il fait sécher, durant 4-5 mois, dans un hangar aéré à cause de la fermentation de la sève. Des membres de sa famille lui donnent un coup de main. Ainsi, près de 50 m3 de bois ont été dégagés. Sur deux ans, il s’agira d’ouvrir le site aux escarpements rocheux. L’action rejoint d’autres programmées sur plusieurs années. En 2013, la mise en place d’un pâturage au grand Mollard tout proche, l’installation de solariums pour la Tortue cistude d’Europe et l’étude de sa population, un suivi annuel des oiseaux, etc. ont été menés, cofinancés par le département. Pour faire découvrir ce patrimoine naturel remarquable, la commune a travaillé sur l’élaboration d’un sentier de découverte et de sa signalétique associés à un livret pédagogique pour le grand public. Le tout sera inauguré au printemps.

CT



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide