Fermer la publicité

Granulés bois : Perrin élargit ses activités

Loire le 29 décembre 2014 - Emilie Massard - Immobilier et BTP - article lu 311 fois

Granulés bois : Perrin élargit ses activités
Emilie Massard - Le bâtiment de 1 700 m² a été aménagé avec l'objectif de produire 1 000 tonnes de granulés dans les 2 années à venir

Spécialisée dans les travaux publics et l'exploitation forestière à Roche-la-Molière, les établissements Perrin ajoutent une nouvelle corde à leur arc avec la création d'une unité de production de granulés de bois, qui a permis l'embauche de trois salariés.

Créés par Philippe Perrin, ces établissements ont ouvert leurs portes à la fin des années 1980 à Roche-la-Molière. Si au départ l’activité de l’entreprise tourne principalement autour des travaux publics (enrobé,  terrassement, « enrochement », pose de bordures, etc.), elle a évolué quelques années plus tard pour ajouter une nouvelle offre à son catalogue avec l’élagage d’arbres mais aussi l’exploitation forestière.

Jusqu’ici l’activité était partagée de façon équilibrée entre les travaux publics et le bois de chauffage, mais l’investissement réalisé par la société ces derniers mois va très certainement booster la 2e activité. « Dans l’activité bois de chauffage, nous avions une problématique concernant nos déchets, que nous faisions brûler dans une carrière, explique Philippe Perrin. Nous avons décidé de les valoriser et par la même occasion, de créer une unité de granulés de bois certifiés NF. Nos déchets nous servent de carburant pour faire sécher la sciure qui sert à fabriquer les granulés. » Dans un bâtiment flambant neuf de 1 700 m², l’entreprise produit depuis quelques mois les granulés de bois qu’elle destine à une clientèle de particuliers. « C’est un chauffage d’avenir. Aujourd’hui c’est le combustible le moins cher qui existe sur le marché », précise Philippe Perrin.

Les machines nouvelles générations qui ont été installées dans le bâtiment ont une capacité de 500 kg/heure, et permettent aujourd’hui de produire trois palettes de granulés par jour. Avec pour objectif d’atteindre les 1 000 t produites l’an prochain. « Aujourd’hui, nous vendons en direct au particulier, et nous livrons. D’ici le printemps nous allons essayer de trouver des revendeurs pour lisser l’activité sur l’année. » 850 000 € ont été investis pour réaliser cette nouvelle unité, qui a permis l’embauche de trois personnes sur le site. 12 salariés sont donc employés aujourd’hui dans les différentes activités, et réalisent un chiffre d’affaires de 970 000 €, que Philippe Perrin espère bien faire passer la barre du million prochainement.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide