Fermer la publicité

Les Cafés Chapuis renforcent leur ancrage à Saint-Etienne

Loire le 20 mars 2015 - Emilie MASSARD - Agroalimentaire - article lu 1575 fois

Les Cafés Chapuis renforcent leur ancrage à Saint-Etienne
DR - L'entreprise familiale continue à travailler de manière artisanale

Installés à Saint-Etienne depuis 70 ans, les Cafés Chapuis sont une institution pour les Stéphanois. Si la société a su développer sa gamme de produits pour les vendre au niveau régional voire national, elle s'apprête à renforcer son ancrage local en ouvrant une boutique à Saint-Etienne.

Au comptoir d’un café ou dans les rayons d’un supermarché, on trouve les Cafés Chapuis un peu partout dans la région Rhône-Alpes Auvergne. Il faut dire que la marque est implantée depuis longtemps dans la région, fondée en 1945 à partir d’une boulangerie à Saint-Etienne par les grands-parents de la dirigeante actuelle, Cécile Chapuis. Dans les années 2000, la société s’est agrandie en rachetant les Cafés Michel au Puy-en-Velay et les Cafés Massat à Lyon. Aujourd’hui la marque est distribuée à 70 % dans les cafés-hôtels-restauration. Du bar de quartier au restaurant étoilé, elle est aussi commercialisée dans la grande distribution ou dans des magasins spécialisé dans le bio pour une partie de ses produits.

« Notre métier de base, c’est la torréfaction, explique Cécile Chapuis. On apporte un soin particulier au choix de la matière première, et on continue de torréfier de façon artisanale, en 20 min, en formant pour cela nous-mêmes notre personnel. Et puis on attache une grande importance à la proximité et au service rendu à nos clients. » Pour se développer, la société lance une nouveau produit pratiquement chaque année. Des différentes gammes de cafés aux produits bios, en passant par le thé et les capsules pour machines. « Ce n’est pas parce qu’on est une petite société qu’il ne faut pas essayer de se lancer. Sur le marché des capsules par exemple, on apporte autre chose, on est plus dans l’arôme que dans la force, ajoute Cécile Chapuis. On essaye d’être présents sur de nombreux segments, on se diversifie sur des niches, c’est ce qui nous permet de survivre. »

Avec 4,7 M€ de chiffre d’affaires, l’entreprise de 25 salariés progresse en effet légèrement chaque année. Et elle proposera bientôt tous ses produits en vente directe puisqu’elle ouvrira  bientôt une boutique à Saint-Etienne. « Jusqu’à présent, nous avions une petite boutique d’usine, sans personnel dédié, mais on a beaucoup de demandes et ça devenait problématique à gérer. On se rend compte qu’on a beaucoup de  gens qui travaillent sur la zone qui viennent nous voir, mais aussi des gens qui se déplacent spécialement. Nous allons donc construire une vraie boutique à côté de notre usine au Technopôle à Saint-Etienne, d’ici 2016. Nous pourrons ainsi proposer plus de produits en vente directe et un vrai conseil. »

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide