Fermer la publicité

Les bols au carré, ont du pot !

Loire le 27 mars 2015 - Béatrice Perrod-Bonnamour - Expositions - article lu 168 fois

Les bols au carré, ont du pot !
DR - Création d'Émilie Moussière

En bois, en bronze, en terre, en textile, en acier, en faïence ébréchée, les bols se déclinent avec beaucoup d'originalité entre tradition et innovation sous les doigts talentueux de 9 artistes, sous le titre de « 9 bols 2 ». L'exposition tenue à la Cure à Saint-Jean-Saint-Maurice s'inscrit parmi les 80 expositions off de la Biennale internationale du Design, sur les sens du beau.

Un tour, du bois, des mains de fée avec des outils bien affûtés et le tour est joué. Blandine Salansonnet en digne fille de son père, s’y connaît dans l’art de travailler le bois qui « lui fait dérouler des copeaux de bonheur pour elle et pour les autres ». Des bois les plus rustiques aux essences les plus raffinées, elle sort des pièces uniques. Ainsi trois séries de trois bols : la première en alisier avec des pois en ébène, la seconde en merisier avec des trous, la troisième en pin ; « précieuses sont les bandes d’argent, ajouts d’Isabelle Garnier ».

Compagnon du devoir, avec des gènes créatifs, (il est le fils du fondeur d’art François Allier) Aurélien Allier, a développé l’entreprise « Oppidum » labellisée  Patrimoine vivant,  en ajoutant aux savoir-faire ancestraux, ses compétences informatiques.  Avec la CAO, il crée des pièces en images de synthèse. Le « Jeune créateur des Ateliers de France » a présenté des œuvres à Paris. Ses bols feront surement le dos rond au salon « Maison et objets ».

Les fils se tissent à Saint-Jean-Saint-Maurice. Pour preuve, Émilie Moussière, créatrice textile contemporain, après des passages au Centre contemporain de textiles à Montréal, à l’Irmacc de retour en France qui s’est installée à Saint-Jean-Saint-Maurice... Ses bols en mousseline de soie encollée ensorcellent.

Tout comme ceux d’Alexandra Ferdinande, vannière ; d’Emmane, acieramiste ; de Sylvie Mommert, artiste plasticienne, qui recompose les faïences ébréchées avec des bouts d’horloge et des insectes ; d’Adeline Contreras (sculpture terre/textile), de Clément Mathias, mosaïste, qui mixte ardoise, pâte de verre, granit, marbre.

Béatrice Perrod-Bonnamour

+ NOTES: La Cure, place du 19-Mars à Saint-Jean-Saint-Maurice, du 19 mars au 19 avril, de jeudi à dimanche de 14 h 30 à 17 h. www.lacure.fr

La Cure, place du 19-Mars à Saint-Jean-Saint-Maurice, du 19 mars au 19 avril, de jeudi à dimanche de 14 h 30 à 17 h. www.lacure.fr.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide