Fermer la publicité

Les Barbares sont de retour

Isère le 06 novembre 2015 - Claire Thoinet - Spectacle, Théâtre - article lu 222 fois

Les Barbares sont de retour
Claire Thoinet - Les acteurs pour une soirée réussie : Isère, Porte des Alpes, restauratrice, artistes...

Le festival Les Barbares est de nouveau sur les routes pour rencontrer les habitants du territoire de l'association Isère-Porte-des-Alpes et leur proposer des spectacles qui sortent de l'ordinaire. D'octobre à mai, une fois par mois, neuf communes accueillent des artistes et font la promotion de cette manifestation qui s'installe chez elles. Petite présentation d'un instant magique.

Quand il se déroulait encore dans les bars et restaurants, lieux de convivialité et d’échanges, les organisateurs devaient refuser du monde et tentaient, si cela leur était possible, de proposer des dates supplémentaires. Pour pallier cette difficulté et répondre au mieux à la demande, ils ont, pour cette 11e édition, ont opté pour des lieux insolites (yourte, chèvrerie, grange, abords d’un château… autour d’un étang pour le final), bien sûr toujours en partenariat avec les restaurateurs qui assurent, au minimum, un plat ou une assiette pour le public lors de la soirée pour 10 €. Certaines dates sont accessibles à travers le forfait spectacle/repas à 17 €.

Depuis trois ans, le festival se déroule d’octobre à mai, le dernier vendredi du mois (sauf en décembre) plutôt que sur quinze jours, le voilà. Une dimension supplémentaire à son attractivité en plus du tarif (7 €). Neuf dates accueilleront 13 spectacles (ouverture et clôture du festival en proposant trois).

L’esthétique diffère avec théâtre, clown, siffleur, marionnettes… pour donner à voir des choses inhabituelles. « Ce qui fait la force du festival, c’est la pluridisciplinarité des spectacles », complète Gaël Gaborit, chargé de la communication du festival au sein de l’association Isère-Porte-des-Alpes. Cette dernière, dès 2000, s’est donné la mission d’amener les arts et les artistes au plus près du public, en partenariat avec la région Rhône-Alpes. Depuis treize ans, le festival itinérant Les Barbares fait sa place dans le paysage culturel du Nord-Isère, avec des spectacles vivants, parvenant à réunir, au long des années et toutes éditions confondues, plus de 16 000 spectateurs, intrigués par l’aventure puis, pour, un certain nombre, devenant des fidèles, prenant plaisir à partager, en famille ou entre amis.

Le festival s’attache à travailler en collaboration avec les communes hôtes et le restaurateur partenaire pour communiquer, user du bouche-à-oreille pour remplir la salle d’un soir. La stratégie s’avère payante, puisque les gens apprécient et donc reviennent. La commune hôte prend en charge les repas des artistes qui se produisent sur son territoire. De lieux en lieux, de villages en villes, de sites en sites, l’événement parcourt petit à petit chacune des 44 communes du territoire avec des propositions artistiques variées et de qualité. Le festival peut exister grâce au soutien financier de la région et devrait pouvoir bientôt bénéficier d’une subvention départementale.

Gaël Gaborit est épaulé dans l’organisation par Jocelyn Prat qui assure le repérage sur les lieux, mais aussi par ses collègues de la structure quand arrive le jour du spectacle. Isère-Porte-des-Alpes, association organisatrice est aussi devenue un groupement d’intérêt public - aménagement du territoire (GIP-AT), présidé par Georges Colombier, André Ziercher et Patrick Ferraris, vice-présidents, pour porter le contrat de développement durable Rhône-Alpes (CDDRA) et ses dossiers : aménagement et développements économique, agricole, touristique et culturel de la communauté d’agglomération Porte-de-l’Isère et des communautés de communes des Balmes dauphinoises, et de la région saint-jeannaise. Cela rassemble une population de plus de 125 000 habitants.

Claire Thoinet

http://www.ipa38.fr

 

Prochains spectacles

Môman ! Les Totors et Cie (magie), le 27 novembre, à Artas ; Pour voix seule, monologue de Suzana Tamaro, compagnie de l’Âne bleu (théâtre), le 11 décembre, à Saint-Marcel-Bel-Accueil ; Jacqueline et Marcel jouent le médecin volant de Molière, compagnie L’Art osé (théâtre et improvisation), le 29 janvier, à Maubec ; Projet Stroh - Ogier #5, La fausse Cie/M. Ogier (concert), le 26 février, à Satolas-et-Bonce ; 500/Cinquecento, compagnie Ke Kosa (danse et théâtre), le 25 mars, à Saint-Savin ; Le siffleur, Tartalune Production (récital poétique et comique), le 29 avril, à Domarin. Pour la soirée de clôture : spectacles sur la thématique de l’eau, le 27 mai, à Meyrieu-les-Étangs.
www.billetterie-barbares.fr


Cœur cousu, spectacle de marionnettes



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide