Fermer la publicité

Le Train de 13 h 37 : du numérique au papier

Loire le 13 octobre 2015 - Marine Graille - Livres - article lu 112 fois

Le Train de 13 h 37 : du numérique au papier
Train de 13 h 37 - Les deux livres en version papier pourrait être édités pour le mois de décembre

Petite maison d'édition de la plaine du Forez, le Train de 13 h 37 s'est spécialisé depuis sa création dans la publication numérique d'ouvrages. Constatant une vraie demande de son lectorat, l'éditeur veut rééditer deux livres papier en passant par le crowfunding.

Le papier n’est visiblement pas mort. C’est en tous les cas ce qu’ont constaté Loïc Mathaud et Marie Alhomme, deux des fondateurs de la maison d’édition le Train de 13 h 37. Créée en 2012, la petite société a débuté avec l’édition d’un magazine spécialisé dans les métiers de la conception web puis s’est développée en se lançant dans la publication de livres numériques. En octobre 2012, paraît le premier e-book : Petit précis de créativité, qui fut rapidement édité en version papier en 500 exemplaires.

L’équipe du Train de 13 h 37, a alors poursuivi son développement. Deux nouveaux livres (Design d’icône : le manuel ; La dette technique) sont édités en format numérique en 2014 et très vite la maison d’édition note de la part de son lectorat une demande de publication papier. « Même si on s’adresse à des personnes qui aiment vraiment le numérique on se rend compte qu’ils restent malgré tout très attachés à la version papier », s’étonne Loïc Mathaud. Pour autant, si les trois fondateurs du Train souhaitent respecter le souhait de ses lecteurs, l’objectif n’est pour autant pas de mettre en danger leur société. « Nous n’avions pas envie de dépenser tout notre budget dans ce projet et en même temps nous ne voulions pas prendre une impression trop "tchip". Par ailleurs, il nous est financièrement impossible d’imprimer nos ouvrages sans pré commandes », explique Marie Alhomme.

Pour financer leur projet, le Train s’est lancé dans une campagne de crowfunding via le site Internet Kickstarter. Au total, ce sont 7 600 € qui doivent être collectés d’ici le 30 octobre pour que les deux ouvrages soient publiés. Cette somme comprend : l’impression pour 4 800 € (400 exemplaires pour chacun des deux livres), 700 € pour la charte graphique, 1 400 € pour l’expédition et enfin les diverses commissions et la rémunération des auteurs. « Tous les fonds récoltés en sus du montant minimum seront investis dans la production de nos prochains ouvrages et dans les frais de fonctionnement quotidiens de la société », précise M. Alhomme. Plus de 30 % de la somme ont déjà été récoltés.

A terme, les trois actionnaires du Train de 13 h 37 espèrent pouvoir dégager un minimum de bénéfice afin de pouvoir passer plus de temps sur ces projets qui restent annexes à leur activité principale de webdesigner ou développeur web.

Marine Graille

https://www.kickstarter.com/projects/t13h37/design-dicones-et-la-dette-technique-de-lebook-au

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide