Fermer la publicité

Le très haut débit pour les entreprises

Isère le 17 novembre 2014 - Jacques Savoye - Actualités - article lu 974 fois

Le très haut débit pour les entreprises
Damien Michallet, le « Monsieur numérique » de la Capi (D.R.)

Que l’ensemble des foyers, des entreprises et des bâtiments publics du département de l’Isère bénéficie à l’horizon 2027  d’un accès à Internet à très haut débit par un raccordement à la fibre optique : telle est l’intervention du Conseil général en matière d’aménagement numérique.

Un technicien, Cédric Bélan, en a détaillé l’essentiel aux délégués de la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère avant qu’elle n’adhère au protocole établi par le Département. Une formalité pour l’Agglo tant il est vrai que les entreprises mais aussi les particuliers sont demandeurs de débits plus fiables et plus performants en Wifi.
« Ce sera possible dès 2015 grâce à la modernisation du réseau départemental et à son extension ciblée sur les zones grises ADSL (des zones de mauvais débits sur le réseau cuivre)  qui ne seront desservies par la fibre optique qu’à l’horizon 2022 » explique Damien Michallet, le « Monsieur Numérique » de l’Agglo, sachant qu’il est prévu que, dès l’année 2020, la quasi-totalité (97%) des entreprises de plus de cinq salariés disposeront d’un accès Internet de 100 Mégabits/seconde. Pour ce faire, le département va investir près de 10 M€. « Le Conseil général finance 50% des coûts d’extension du réseau Wifi dès lors qu’il s’agit de répondre à un enjeu stratégique, y compris dans les secteurs qui seront fibrés d’ici 2021. Mais l’engagement des intercommunalités est un préalable à toute opération d’extension du réseau » souligne le technicien Cédric Bélan. Un appel auquel la Capi a répondu positivement à condition que les zones d’activités soient couvertes en priorité. Ce qui sera le cas. Dans un premier temps, le réseau câblé construit il y a quelques lunes par le Syndicat d’agglomération nouvelle sera modernisé et étendu, passant de 43 à 80 km d’ici 2016. Il en coûtera 1,4 M€ dont 600 000 € pour l’Agglo. Pour l’extension du réseau Wifi sur le territoire de la Capi, la note sera plus conséquente : entre 3,5 et 4,9 M€. Elle concernera 44 016 prises dont 27 970 entreprises. Bourgoin-Jallieu, avec 14 079 prises, échappe à ce dispositif, un opérateur privé, Orange, en ayant la responsabilité. Mais les élus communautaires affichent la prudence : l’intervention publique n’interviendra qu’au cas d’une carence de l’opérateur privé !

Jacques Savoye



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide