Fermer la publicité

Le théâtre s'invite dans les écoles du Pays des couleurs

Isère le 04 décembre 2015 - Claire Thoinet - Nord-Isère - article lu 473 fois

Le théâtre s'invite dans les écoles du Pays des couleurs
CCPC - Annie Pourtier, Carine Zache, Anne-Claire Font et Anne-Marie Brunet ont présenté les actions de médiation culturelle

En 2016, le festival de théâtre, Solstice de Brangues, organisé par la CCPC, proposera de la médiation culturelle à dix classes de cycle 3 (CM1, CM2 et 6e) retenues sur le territoire du Pays des couleurs.

La commission culture de la CCPC a opté pour ce choix afin que tous les enfants scolarisés sur le territoire, à un moment ou un autre, passent par cette expérience du théâtre. L’année dernière, les séances de spectacles étaient ouvertes à l’ensemble des élèves, de la maternelle au lycée.

Si 3 000 écoliers et lycéens ont ainsi pu assister à des représentations théâtrales, de nombreuses classes n’ont pas eu cette chance, car leur nombre a dû être limité. La volonté affichée des élus est de moins « s’éparpiller » et de mener une action plus forte et ciblée. Annie Pourtier, vice-présidente chargée de la culture à la CCPC, et les membres de sa commission ont donc rencontré les enseignants des classes sélectionnées tant à Morestel, qu’à Saint-Victor-de-Morestel, Courtenay, Sermérieu et Les Avenières pour leur présenter les actions de médiation culturelle portées conjointement par la CCPC et l’Education nationale.

Elles comprennent une formation de 9 heures sur l’apprentissage du théâtre à destination des enseignants qui aura lieu en décembre et janvier et 8 heures d’intervention des comédiens de troupe Locus Solus par classe qui devraient débuter en février et cela jusqu’en juin. Pour clore l’expérience théâtrale, en juin, les élèves et leur professeur des classes participantes au projet, seront amenés à une représentation finale à l’espace Ninon-Vallin de Montalieu-Vercieu et un spectacle sera proposé à l’ensemble des élèves de cycle 3 du territoire. La pièce, Roméo et Juliette de Shakespeare, sera le fil rouge du processus. Les élèves devront soumettre une version de celle-ci, alors qu’ils assisteront, en juin, à la représentation de cette célèbre histoire d’amour tragique, jouée par la compagnie Locus Solus.

Claire Thoinet



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide