Fermer la publicité

Théâtre: quelles conséquences après la perte du label ?

Loire le 26 juin 2015 - Louis Pralus et Béatrice Bonnamour - Roannais - article lu 399 fois

Théâtre: quelles conséquences après la perte du label ?

Monique Guillermin, première adjointe, chargée de la culture, revient sur la perte de ce label et ses conséquences.

La perte du label de la région est-elle lourde de conséquences ?

La perte n’aura pas d’impact sur la fréquentation du théâtre, ce label est inconnu de la majeure partie du  public  qui vient au théâtre et se retrouve dans la programmation proposée. Son obtention permettait  une subvention de 60 000 € par an mais il faut savoir que lors du précédent mandat, le déficit du théâtre s’est creusé pour avoisiner le million d’euros. La Ville doit donc faire preuve de créativité budgétaire pour offrir aux Roannais ce que la Région leur refuse !


Est-ce que cela change la programmation 2015 / 2016 ?

La programmation  2015 / 2016 ne sera pas modifiée.  Elle répond  aux attentes des Roannais et au cahier des charges de la région ;  il n’est  pas question de réduire sa qualité ou d’afficher des spectacles qui ne répondent pas à leurs souhaits.

A quoi attribuez-vous la perte de ce label ?

Aucun argument de rejet n'a été avancé. C'est d’autant plus surprenant que le dossier a été présenté sur la base de la programmation de fin de saison 2014 / 2015 et sur celle de début 2015 / 2016, qui répond aux critères d’attribution du label, à savoir programmation riche, éclectique dans ses genres présentés,  de qualité,  ouverte à de nouvelles  disciplines des arts vivants,  soutien aux compagnies locales ou régionales en les accueillant en résidence , actions de sensibilisation et médiation autour des spectacles. Le cahier des charges pour ce label est parfaitement respecté et n’a rien à envier  aux autres scènes conventionnées. Parler de la « faiblesse du projet »  est  simplement ridicule et sans fondement ! Comment justifier cette perte de label autrement que par une décision arbitraire, prise par des politiciens, probablement  mal à l’aise avec une culture … alternative,  et  qui n’ont même pas attendu de connaître la programmation complète ?

La fusion des régions Rhône-Alpes / Auvergne va-t-elle changer la donne ?

Il est trop tôt pour savoir ce que les élus à la culture de la future grande région décideront mais sachant que ce label existe aussi en Auvergne, il serait surprenant qu’il soit supprimé .  Il pourrait être adapté en fonction des  spécificités de la nouvelle région.

Recueillis par Louis Pralus et Béatrice Bonnamour



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide