Fermer la publicité

Le textile, secteur d'avenir dans le Roannais

Loire le 19 décembre 2014 - Aline Vincent - Économie - article lu 311 fois

Le textile, secteur d'avenir dans le Roannais
DR - Roanne dispose d'une filière d'enseignement complète du Cap, Bac, BTS à l'ingénieur et prochainement de formations

La filière textile se conjugue toujours au présent et encore davantage au futur. Au programme, l'intégration du label « Terre Textile » et l'ouverture à Roanne de l'ISTA (Institut Supérieur Textile d'Alsace).

Le textile français regroupe 65 000 salariés pour un CA de 12,5 Md€. Il est 2e derrière l'Allemagne pour les tissus techniques, avec la mode comme atout différentiel. « Nous ne sommes pas un secteur fini comme trop le pensent et le disent encore ! » a martelé Raoul Griffon, président de l'UIT Roanne et Région (Union des Industries Textiles) lors d'une soirée dédiée au textile au Satellit Café.

En présence d'Yves Dubief, président national de l'UIT et de Frédéric Mougin, directeur de l'Ista (Institut supérieur textile d'Alsace) il a souligné que, si « le textile a beaucoup souffert, il a su rebondir et redevenir un secteur d'avenir dynamique ». Objectif de ce rendez-vous : annoncer deux projets structurants pour la filière roannaise. D'une part la démarche pour adhérer au label « Terre Textile », d'autre part l'ouverture à Roanne à la rentrée 2015 de l'ISTA.

Concernant le label, l'idée est de dupliquer le modèle « Vosges Terre Textile », également bientôt lancé à Lyon. « Nous nous inscrivons dans une dimension régionale. Nous espérons fédérer un maximum d'adhérents pour pouvoir travailler en équipe. Le site Internet est en cours de finalisation. Il sera ouvert aux adhérents comme aux non adhérents. Il faut communiquer davantage ». A titre d'exemple, le label « Altertex » porté à l'origine par Les Tissages de Charlieu, est aujourd'hui adopté par des entreprises de toute la France. A vocation développement durable, les articles sont « tracés » depuis l'approvisionnement de la matière première. L'un des buts est que, d''ici à 2016, le consommateur  soit informé, via l'étiquette, de l'empreinte environnementale du produit qu'il achète. Une voie équitable porteuse d'avenir dans le contexte de prise de conscience actuel.

Autre source de développement importante : les tissus techniques, intelligents et connectés. Ils sont partout autour de nous (moyens de transport, habitat, médical...). Exemple, le tee-shirt capable de suivre le rythme du cœur d'un sportif grâce aux micro-capteurs et électrodes intégrés au tissu prochainement lancé par le Lyonnais Citizen Sciences.

Pour le volet formation, Roanne dispose d'une filière d'enseignement complète du Cap, Bac, BTS à l'ingénieur (lycées, Createch, Itech). Va s'ajouter en 2015 l'Ista proposant des formations en alternance aux métiers de la filière (mode, habillement, chef de produit, distribution). Autres raisons d'y croire : le gouvernement a validé dans les priorités de sa politique industrielle, 34 plans de reconquête. Parmi eux, les tissus techniques...

 

Aline Vincent



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide