Fermer la publicité

Le site Jean Caby va connaître une nouvelle vie

Loire le 19 août 2015 - Emilie Massard - Industrie - article lu 318 fois

Le site Jean Caby va connaître une nouvelle vie
Emilie Massard - Le site devrait accueillir ses premiers occupants en septembre

Depuis 2009 et la fermeture de l'usine de charcuterie à Saint-Priest-en-Jarez, les locaux étaient vides, malgré son rachat par une société immobilière en 2011 et la réalisation d'importants travaux. La situation semble sur le point de se débloquer puisqu'au moins trois entreprises devraient s'installer très prochainement.

En avril 2009, l’usine Jean Caby fermait ses portes dans la zone industrielle de la Bargette à Saint-Priest-en-Jarez, laissant derrière elle un site de plus de 5 ha à reconvertir. En 2011, le site était racheté par la société immobilière Pôle Entreprises, qui souhaitait y créer un pôle d’entreprises. Plus de 20 mois de travaux avaient été nécessaires pour changer la destination du lieu et refaire notamment toute l’installation électrique. Depuis, les bonnes nouvelles se faisaient attendre, mais il semble que la situation soit désormais débloquée.

« On a régularisé 3 ventes », annonce Jacques Masson, gérant de Pôle Entreprises. « Et notamment l’une avec un gros client pour 6 000 m2. Trouver une société important, et compléter ensuite, ça rassure les gens et ça attire du monde. A ce jour on a commercialisé 11 000 m2 sur les 20 000 disponibles. » La grosse société en question doit réaliser des travaux et devrait pouvoir s’installer fin septembre, faisant revivre enfin le site. « D’autres contacts sont également en attente, et pourraient se concrétiser en septembre », ajoute Jacques Masson.

L’arrivée de ces entreprises est un soulagement pour le maire, Jean-Michel Pauze, et son équipe, qui œuvrent depuis plusieurs années pour faciliter les contacts et répondre aux demandes des entreprises, avec notamment l’appui d’un agent immobilier. « C’est un projet important, compliqué, note Paul Badaroux, adjoint à l’économie. C’est un grand site, pas facile à reclasser. Aujourd’hui l’arrivée de cette société, un groupe belge qui a actuellement 5 implantations en France, avec des projets d’extension et qui amène une cinquantaine d’emplois sur la commune, c’est une très bonne nouvelle. On a également des contacts avec une société d’une quinzaine de personnes qui fait du câblage d’armoires électriques. » Fort de ces bonnes nouvelles, l’adjoint espère que le site sera complet courant 2016.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide