Fermer la publicité

Roannais agglomération travaille l'offre immobilière

Loire le 13 février 2015 - Aline VINCENT - Économie - article lu 520 fois

Roannais agglomération travaille l'offre immobilière

Roannais Agglomération est entré dans la phase active de son programme économique avec notamment la préparation d'une offre immobilière d'entreprises. Le point sur les zones de Nexter et Bonvert avec le vice-président en charge de l'économie, Philippe Perron.

« La construction de bâtiments sur les deux zones de Nexter et de Bonvert notamment est une priorité , argumente Philippe Perron, vice-président de Roannais Agglomération en charge de l'Economie. Le principe consiste à anticiper sur la demande en construisant des bâtiments destinés à accueillir des entreprises. Le rôle de la collectivité est d'impulser. C'est déjà ce qui avait été fait le long du canal de Roanne en 2004, et avait permis d'accueillir dans un temps record le centre d'appels Transcom (devenu B2S Ndlr).»

Concernant le site de Nexter, le rachat pour réaménagement porte sur les deux bâtiments, Marne et Leclerc, pour un total de 17 000 et 750 m2. L'opération de réhabilitation est portée par Epora1, le but étant pour Roannais Agglomération d'installer dans une partie de ces bâtiments le futur pôle de déconstruction, puis de compléter avec d'autres entreprises aux activités annexes par exemple. La collectivité a également validé lors du dernier conseil  l'acquisition de 12 ha de terrain sur la partie nord de ces bâtiments. « Si la construction de nouveaux bâtiments destinés également à accueillir de l'activité sera réalisée dans un deuxième temps, l'aménagement de la desserte par la RD 39 des bâtiments Marne et Leclerc sera prioritaire.»

Autre zone stratégique pour Roannais Agglomération : la Zain de Bonvert. Créée en 2006, la Zain (Zone d'activités d'intérêt national) a franchi un pas décisif lors de la dernière réunion du Comité du syndicat mixte du 30 janvier. Le principe de la construction d'un bâtiment « blanc » de 5 000 m2 a été validé. Même stratégie d'anticipation.  « Les 5 000 m2 seront modulables. Soit ils intéresseront un client pour un seul tenant, soit ils pourront être divisés en plusieurs lots. On attendra d'avoir le client pour des aménagements spécifiques ».

Concernant le montage de l'opération, l'idée pourrait consister à la faire porter par la SEM Patrimoniale Loire, société anonyme d'économie mixte en charge de la construction de bâtiments, tandis que le Roannais Agglomération pourrait apporter 1 M€ au capital de la structure. Le bâtiment devra être livré en 2016. On sait qu'avec l'application  du Grenelle de l'environnement, le total à aménager en zone économique sera limité à 37 ha .

Aline Vincent

1 Etablissement public foncier de l'ouest Rhône-Alpes



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide