Fermer la publicité

Le préfet de région visite la Loire

Loire le 02 juin 2015 - Daniel Brignon - Immobilier et BTP - article lu 25 fois

Le préfet de région visite la Loire
Daniel Brignon - Accompagné de F. Sudry, préfet de la Loire, M. Delpuech était reçu à l'Epase par G. Perdriau

Faisant suite à son installation, le nouveau préfet de région, Michel Delpuech, a entrepris une tournée des départements de Rhône-Alpes. Il était reçu dans la Loire lundi 1er juin pour évoquer du nord au sud les grands projets d'actualité soutenus par l'État.

D’abord au nord, le préfet Michel Delpuech a fait halte au chantier de l’État qui absorbe le quart de ses financements versés au Contrat de plan État-Région, souligne-t-il : la mise à 2 fois 2 voies de la RN 82 sur le segment manquant (lire ci-dessous).

À Saint-Étienne ensuite, le préfet a abordé des « sujets d’aménagement urbain et de reconquête territoriale ». « Sachant tout ce que l’activité de Saint-Étienne a représenté pour le département et le pays, il est normal que l’État apporte son soutien à cette grande agglomération afin qu’elle trouve toute sa place dans la nouvelle région », commente le préfet, soulignant combien « à la Loire, point central de la fusion des régions Rhône-Alpes et Auvergne, s’offrent des opportunités importantes ».

Une fusion sur laquelle M. Delpuech se livre volontiers en tant que « préfet préfigurateur », nommé pour organiser les services de l’État dans la nouvelle configuration régionale. « Les grandes directions régionales seront regroupées en une seule mais pas pour autant rassemblées afin de maintenir un équilibre territorial. Nous travaillons sur une logique bi-sites », indique le préfet qui doit remettre au ministère fin juin une proposition de réorganisation. Il se voulait rassurant sur la permanence des services dans les départements, car « une orientation forte qui nous est demandée est de conforter le niveau départemental de l’État, avec la nouveauté de mettre en œuvre des services interdépartementaux. »

Une question lancinante revenait dans les contacts avec les élus de la Loire invités à un déjeuner en préfecture et en visite de l’Epase et des quartiers en renouvellement à Saint-Étienne : l’actualité de l’A 45.

« L’État entend réaliser cette infrastructure autoroute concédée qui offre un bon compromis entre les fonds publics, 840 M€ demandés à l’État et aux collectivités, et un montant de péage qui ne soit pas dissuasif. Il s’agit maintenant, dans une logique de discussion entre l’État et les collectivités d’expliquer comment se justifient ces montant, voilà le point où on en est », précisait M. Delpuech, dans un contexte où le contrat de concession avec le concessionnaire pressenti est toujours en discussion. Sans prendre parti ouvertement, le préfet concède quand même que « dans la future structure régionale le projet fait sens, avec une ouverture vers l’ouest importante. »

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide