Fermer la publicité

Le peintre Jean Puy au musée de Nîmes

Loire le 13 février 2015 - Béatrice Bonnamour - Expositions - article lu 372 fois

Le peintre Jean Puy au musée de Nîmes

Exposé au musée Bonnard en 2013, au musée Carrière en 2014, le peintre J. Puy sera aux cimaises du musée des Beaux-Arts de Nîmes cet été.

« Lors du centenaire du lycée du Parc en octobre dernier, Marion Chatillon, historienne d’art, petite nièce de Jean Puy et Martine Villelongue, maître de conférence en Histoire de l’art à Lyon II, ont rendu hommage à Jean Puy (1876- 1960) pour son  triptyque Nausicaa et ses Compagnes jouant sur la plage (1939-1941) » a rappelé Sylvie Buisson, présidente de l’association des Amis de Jean Puy lors de son assemblée générale.

Trois grandes toiles marouflées composent cette commande passée à Jean Puy, grâce à Albert Marquet intervenant auprès de Georges Huisman, directeur général des Beaux-Arts. Jean Puy, marqué par  la guerre, « se sent heureux  d’amuser des enfants avec la rencontre d’Ulysse et de Nausicaa sur la plage de Corfou ».
Mme Buisson a recensé les expositions de Jean Puy, notamment avec la Bande des Fauves : au musée Bonnart (Le Cannet)  dans le cadre de l’exposition : Le Nu de Gauguin à Bonnard- Eve, une icône de la modernité ? ;  au musée Carrière à Gournay/Marne, dans le cadre de l’exposition : l’Académie Carrière, une fenêtre sur les Fauves et les femmes artistes.

Au Musée des Beaux-Arts de Nîmes

« Pascal Trarieux, conservateur du musée des Beaux-arts de Nîmes, va orienter le thème de l’exposition Jean Puy cet été sur Paysage et objet dans les natures mortes,  en y associant ses amis Camoin, Manguin, Matisse… 30 à 40 œuvres seront présentées dans l’atrium du musée, annonce Sylvie Buisson.
L’équipe de rédaction travaille toujours sur le projet d’un catalogue raisonné complété des récentes découvertes environ 250 toiles.  Une sélection des dessins et autres techniques sera publiée dans le même format, sans être un catalogue raisonné . Il est également annoncé un ouvrage sur l’ensemble des lettres pendant la guerre de 14-18 de J. Puy à son frère Michel et à Vollard, marchand de tableaux, Camoin, Matisse… Enfin un groupe d’Ambierlois ira découvrir au printemps le Musée de l’Hermitage à Saint-Pétersbourg où deux  toiles de Jean Puy sont exposées.


B-P.-B.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide