Fermer la publicité

Le PC demande des comptes à Roannais agglomération

Loire le 27 février 2014 - La Rédaction - Roannais - article lu 472 fois

Serge Fonton, représenant communiste roannais, monte au créneau.

« En fin de mandat pour la Ville de Roanne et Roannais agglomération on souhaite un bilan. On voudrait savoir combien de fonds publics ont été attribués par Roannais agglomération aux entreprises et quelles répercussions il y a eut sur l'emploi. On craint que les sommes attribuées par rapport aux emplois créés soient élevées ! » Tout cela en lien avec la situation économique dégradée et préoccupante en Roannais.
Tout d'abord  Nexter. Serge Fonton rappelle que la loi de programmation militaire 2013-2014 va entrainer la suppression de 25 000 emplois sur le plan national. Situation du site roannais : « Il n'y a plus de plan de charge à partir de juin. Il est urgent de savoir les intentions du gouvernement sur le devenir de Nexter. Quelles solutions pour préserver l'outil de travail ? Pour préserver les 800 emplois ? Et les emplois induits ? » Une lettre a été adressée dans ce sens au ministre de la Défense en janvier.
Autre dossier préoccupant : l'hôpital. Là aussi des chiffres sont pointés du doigt. « Depuis 2010 l'hôpital de Roanne a perdu 50 lits et on propose encore la suppression de 30 lits. On aura un hôpital neuf avec des salles vides ! Il souffre des emprunts toxiques qu'il doit rembourser alors qu'il vaudrait mieux utiliser cet argent dans les emplois. Les médecins, nous rejoignens. On regrette qu'une proposition de loi déposée par notre groupe au Sénat ait été rejetée ; elle préconisait un moratoire sur les établissements de santé. »
René Lapallus s'insurge, lui,  contre le découpage des cantons. « On parle d'économie et on se retrouve avec 42 conseillers au lieu de 40. On n'a pas tenu compte des nouveaux découpages intercommunaux ni de la superficie des cantons. Le canton de Charlieu-Belmont va de Saint-Germain-la-Montagne à Saint-Victor-sur-Rhins, il appartient à trois communautés de communes et trois Scot ! » Il évoque la perspective d'une fusion du Beaujolais vert avec la Loire et même à terme  de Roanne avec  Riorges et Mably !

L.P.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide