Fermer la publicité

Le pays Voironnais « leader » du développement territorial

Isère le 15 novembre 2015 - Caroline THERMOZ-LIAUDY - Collectivités locales - article lu 187 fois

Le pays Voironnais « leader » du développement territorial
Caroline Thermoz-Liaudy - 1,820EUR seront débloqués par le leader, pour des projets prédéfinis par l'action locale

Un an après le dépôt de candidature, le nouveau programme « Leader » (Liaison Entre Actions de Développement de l'Économie Rurale) du Pays Voironnais va bientôt devenir opérationnel.

Le 4 novembre dernier, à Paladru la stratégie du programme et les possibilités du programme Leader de financement, et son fonctionnement pour la période 2016/2020 ont été présentés aux équipes du Gal : groupe d'action local. Une seule lettre les différencie, et pour cause, le programme Leader est le cousin du Feader. Il s'agit d'un programme européen de soutien au développement rural financé par le fonds européen agricole de développement rural. Dans le Pays Voironnais le levier est important pour mettre en place des initiatives locales, issues directement des propositions des acteurs de terrain, qu’ils soient élus, membres d’associations, agriculteurs, professionnels de la filière bois ou simples habitants du territoire.

Le 4 novembre, l’animatrice du Fonds, Camille Matz, et Denis Mollière, vice-président du Pays voironnais, président du Gal, ont donné des éclaircissements sur leurs ambitions. « Ce programme porté par les territoires s’appuie sur sept fondamentaux, dont par exemple l’approche ascendante, les partenariats public-privés (PPP) la coopération ou l’action intégrée et multisectorielle. » explique Camille Matz, avant de préciser qu’il s’agit du seul programme de financements publics qui est piloté par des acteurs privés, et dont le financement public est double. « Pour bénéficier du fond Leader, il faut une 2e subvention d’une collectivité locale. Le ratio est de 80/20, donc pour 1€ débloqué par une commune ou une interco, on débloque 4€ du Leader. Lors du précédent programme, ce ratio était de 55/45. »

Autre point capital, les fonds doivent garantir l’équité pour tous les bénéficiaires qui auront déposé un dossier validé, même si cette fois, la notion agricole devra être transversale à toutes les fiches actions. « La dernière fois, nous avons eu une forte proportion de dossiers culturels, ce qui est très bien, mais le programme est financé par le Feader, donc la part agricole doit rester très présente ».

La stratégie du programme a été dessinée en synergie avec le projet de territoire du Pays voironnais et défini d’ores et déjà 3 grandes orientations, 9 objectifs opérationnels et  5 « fiches actions ». Au total le Leader devra apporter 1,820 M€. Pour la période 2009/2014, grâce au programme Leader, le Pays Voironnais avait bénéficié de 1,7M€ de fonds européens pour subventionner des projets sur l’ensemble du territoire.

Caroline Thermoz-Liaudy


 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide