Fermer la publicité

Le Parti ouvrier indépendant sur la Côte roannaise

Loire le 20 février 2015 - Louis PRALUS - Politique - article lu 145 fois

Le Parti ouvrier indépendant sur la Côte roannaise

PAS DE CHAPO

Le parti ouvrier indépendant (POI) s'est fait connaître lors de la réforme territoriale par son opposition à l'intégration forcée de communes dans les nouvelles communautés de communes. Cette opposition avait pris corps sur la Côte roannaise à l'initiative de Gérard Dumas, alors élu de St-André-d'Apchon. Dans la suite de cette résistance Gérard Dumas se présente aux départementales sur le canton de Renaison. Le seul canton de la Loire où le POI aura des candidats.
Le nouveau canton de Renaison aura donc une quatrième liste aux élections départementales. Après la droite majorité départementale, le PS (avec le soutien du Front de gauche), et le  Front national voici le Parti ouvrier indépendant . Ses titulaires sont : Christine Aranéo (maire de Saint-Martin-d'Estréaux) et Gérard Dumas (ancien conseiller municipal de St-André-d'Apchon) qui ont pour suppléants Christiane Royer de Renaison et Daniel Veluire d'Ambierle. Ils se veulent des candidats de « la résistance » à la suppression des communes et du département ; ils veulent être des élus ruraux pour la défense des territoires ruraux. Tous habitants de la Côte roannaise leur engagement se veut la suite logique de leur action d'opposition à l'intégration de leurs communes à Roannais agglomération. Seul Gérard Dumas est membre du Parti ouvrier indépendant et il a été candidat sous cette étiquette aux dernières cantonales et législatives. Les trois autres candidats sont des sympathisants non encartés mais qui partagent de plus en plus les analyses du POI sur la situation actuelle de la France et les actions du gouvernement.
L.P.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide