Fermer la publicité

Firminy : le Parc de l'Etoile entre dans sa phase concrète

Loire le 16 mars 2015 - Emilie MASSARD - Immobilier et BTP - article lu 950 fois

Firminy : le Parc de l'Etoile entre dans sa phase concrète
Emilie Massard - Près de deux ans après l'annonce du projet, le premier bâtiment devrait sortir de terre au 2e trimestre 2015

Ça bouge du côté de la rue Dorian, à l'entrée de Firminy. Les premières constructions du Parc de l'Etoile devraient enfin sortir de terre dans les mois à venir, annonçant l'arrivée de nouvelles activités sur la zone.

L’annonce du projet, porté par le promoteur lyonnais EM2C suite à un appel à projet lancé par Saint-Etienne Métropole, avait été faite en juin 2013. Le Parc de l’Etoile avait en effet été imaginé pour requalifier l’ancienne friche industrielle Dorian-Faure. Soutenu par la Ville de Firminy, Saint-Etienne Métropole et Epora, le projet prévoyait d’accueillir un hôtel, une concession automobile et un restaurant dans sa partie nord, donnant sur la rue Dorian, et un parc d’activité mixte avec des artisans et des PME dans sa partie sud.

Depuis le lancement il y a plus d’an et demi, les choses ne semblaient pas avoir beaucoup évolué sur place, mis à part les travaux de démolition et de dépollution effectués par Epora « Nous avons pris du retard à cause des aléas miniers présents sur le terrain, qu’il a fallu prendre en compte et qui ont occasionné un petit surcoût », explique Yohann Patet, responsable du programme pour EM2C. « Nous avons également dû retravailler le projet, en abandonnant la partie hôtelière, le marché n’étant pas à la hauteur des espérances des hôteliers. Du côté de la concession, on avait vu un peu grand, et le restaurant n’avait pas de visibilité côté rue, ce qui était un peu dommage. »

Les équipes d’EM2C ont donc revu leur copie, et sont reparties sur un programme plus modeste. Dans la partie nord, la concession automobile et le restaurant, ainsi que des activités tertiaires, seront regroupés dans un seul et même bâtiment de 2 500 m². Près de la moitié des locaux sont aujourd’hui commercialisés. Les travaux devraient démarrer au 2e trimestre 2015 pour une livraison début 2016. Dans la partie sud, un premier bâtiment de 1 300 m² devrait être construit d’ici l’été 2016 pour accueillir une entreprise déjà implantée dans une commune voisine. « Il restera de ce côté une parcelle de 4 500 m², sur laquelle on pourra construire soit un bâtiment unique, soit plusieurs, selon la demande », ajoute Yohann Patet. Le coût total de l’opération devrait avoisiner les 10 M€.

A noter que de l’autre côté de la rue Dorian, il pourrait y avoir du nouveau aussi, avec l’installation possible d’un magasin Gifi, projet porté notamment par le propriétaire d’un commerce du secteur.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide