Fermer la publicité

Le MoDem Loire se prépare pour les Régionales

Loire le 14 octobre 2015 - Mathieu Ozanam - Politique - article lu 949 fois

Le MoDem Loire se prépare pour les Régionales
DR - « Le centre entre en campagne »

L'alliance surprise du MoDem avec le candidat LR Laurent Wauquiez est assumée par le président MoDem Loire, Samy Kefi-Jérôme. Il y voit une reproduction de son accord avec le candidat UMP aux municipales de Saint-Etienne.

L’officialisation d’un accord entre le MoDem et le parti Les Républicains annoncée en juillet avait surpris. François Bayrou a en effet manifesté à de nombreuses reprises son franc désaccord avec les positions exprimées par le candidat LR aux régionales Laurent Wauquiez. Le président du MoDem aurait préféré que Michel Barnier soit investi tête de liste. Mais le chef de file MoDem Patrick Mignola a donc scellé cette alliance et était présent aux côtés de Laurent Wauquiez fin août pour sa rentrée politique au mont Mézenc. Et avec lui quelques militants MoDem, dont Samy Kefi-Jérôme.

Le jeune adjoint au maire de Saint-Etienne, en charge de l’éducation, y voit une démarche comparable à celle qui a prévalu quand il a rejoint, avec Siham Labich, le candidat Gaël Perdriau. « Patrick Mignola, qui est un chef d’entreprise, possède ce sens anglo-saxon : il a analysé la situation avec ses tenants et aboutissants et a pris sa décision sur les bases d’une charte avec des éléments programmatiques. » Au rang de ceux-ci : la moralisation de la vie politique avec, par exemple, l’obligation de siéger, de ne pas dériver vers les extrêmes. « Nous n’y allons pas à l’aveugle : cet accord a fonctionné au plan local à Saint-Etienne. Nous avons la preuve que Les Républicains sont des partenaires fiables. Je n’ai jamais eu de désaccord et notre entente a été parfaite avec Pascale Lacour (LR) avec qui j’étais en binôme lors des élections départementales. »

Les conseils départementaux du MoDem ont validé l’accord entre Patrick Mignola et Laurent Wauquiez, « à l’unanimité dans la Loire ». Samy Kefi-Jérôme insiste sur le travail en cours sur les éléments du projet politique et sa déclinaison dans la Loire, notamment sur l’emploi, l’apprentissage, l’éducation et le redressement des finances publiques.

L’organisation de la liste semble en revanche avoir pris du retard alors que les élections régionales auront lieu dans moins de deux mois. Même si le président du MoDem Loire assure vouloir être reconnu « pour nos idées, pas pour des places » et vouloir être « jugés pour nos actions publiques », il évalue à environ 10 % le poids électoral de son parti. Traduit en places cela ferait de l’ordre de 3 personnes.

Mathieu Ozanam



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide