Fermer la publicité

Le Grand Pont termine sa mutation

Loire le 15 juillet 2015 - Emilie Massard - Collectivités locales - article lu 513 fois

Le Grand Pont termine sa mutation
DR - Avec la réhabilitation et la construction de nombreux logements, le Grand Pont offre un nouveau visage

Le quartier du Grand Pont à Rive-de-Gier a bien changé de visage depuis quelques années, sous l'impulsion de l'Anru et des acteurs locaux qui ont transformé le secteur. Avec l'inauguration d'une nouvelle résidence, Immobilière Rhône-Alpes clôt la rénovation et la construction de plusieurs centaines de logements.

Le quartier du Grand Pont faisait partie des zones prioritaires du programme du premier volet de l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine) lancé il y a un peu plus de dix ans maintenant. Les acteurs locaux, l’Etat et la Ville en tête, travaillent depuis le début à la rénovation urbaine de ce quartier périphérique qui souffrait d’une image dégradée. C’est aidés par les bailleurs sociaux, et notamment Immobilière Rhône-Alpes, qu’ils ont pu patiemment reconstruire l’habitat du quartier. « Ce sont des projets ambitieux pour changer la ville, notait Anne-Sophie Panseri, présidente d’Immobilière Rhône-Alpes, lors de l’inauguration de la résidence de la Cour carrée. C’est parfois long à mettre en place, mais la clé du succès, c’est la force des relations partenariales avec tous les acteurs. Aujourd’hui tout n’est pas achevé mais il y a eu beaucoup de chemin parcouru. »

Dans une première phase initiée en 2012, Immobilière Rhône-Alpes a rénové 446 logements réunis sur 5 immeubles et une tour de 74 logements. La seconde phase a concerné la construction de trois programmes neufs : la résidence Rivelaine avec ses 15 logements collectifs BBC, à laquelle s’ajoutent 10 maisons individuelles, livrés en 2013.

La dernière opération de construction a été livrée en février 2015 : il s’agit de la résidence de la Cour Carrée qui regroupe 39 logements collectifs et 5 individuels groupés, dont la maîtrise d’œuvre a été confiée au Studio Gardoni. C’est à l’occasion de cette inauguration, en présence des représentants d’Immobilière Rhône-Alpes, de la Ville de Rive-de-Gier mais aussi de Fabien Sudry, préfet de la Loire, qu’a pu être dressé ce premier bilan sur le quartier.

Cette dernière opération d’Immobilière Rhône-Alpes a été réalisée pour un montant de 6,8 M€ HT, et s’inscrit dans un projet global de plus 56 M€ sur le quartier, investis par l’Anru et les différents acteurs. Les voiries, les espaces publics ainsi que les équipements publics ont ainsi également été retravaillés.

Emilie Massard

L’Etat et le conseil régional s’engagent sur 47 nouveaux quartiers

Dans le cadre du programme de l’Anru, l’Etat et la Région viennent de s’engager à participer au financement d’opérations de renouvellement urbain dans 47 nouveaux quartiers de la région Rhône-Alpes. Pour cela, l’Etat et la région mobiliseront des financements respectifs de 77 et 106 M€, auxquels s’ajoutent les financements de l’UE et de l’ensemble des partenaires locaux. Les études avant travaux et protocoles seront lancés à l’automne, pour un début effectif des travaux en 2016. 28 quartiers d’intérêt régional ont été ciblés par l’Etat et la Région. 19 quartiers supplémentaires bénéficieront de crédits pour mener des études préalables ou conduire d’éventuels travaux de rénovation urbaine. Ces 47 nouveaux quartiers viennent compléter la liste des 15 projets dits d’intérêt national.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide