Fermer la publicité

Le GEVT à la relance pour le commerce dans les Vallons-de-la-Tour

Isère le 06 avril 2015 - Patricia TRICOCHE - Nord-Isère - article lu 428 fois

Le GEVT à la relance pour le commerce dans les Vallons-de-la-Tour
Patricia Tricoche - Christian Savelli, Fabienne Asciolla, Florence Delattre, Philippe Monin, Jacques Gerbault et Edith Godet

Ça bouge du côté du Groupement Economique des Vallons-de-la-Tour (GEVT) qui entend bien se dépoussiérer . Exit l'union des commerçants et artisans de ses débuts il y a 14 ans.

Aujourd’hui, le GEVT se veut une vraie force de réflexion, voire « groupe de pression » selon les termes même de son président Jacques Gerbault qui assume son image militante et s’est entouré d’une équipe toute aussi déterminée pour donner aux Vallons une nouvelle dimension économique. Alors, quoi de neuf ? Une « super » parité avec 4 femmes chefs d’entreprises élues au bureau exécutif sur 7 membres. La création d’une présidence déléguée confiée à Philippe Monin, assureur et juge au Tribunal de Commerce pour multiplier la représentation extérieure. Mais surtout la création d’un groupe pour assurer la liaison avec les entreprises du territoire, mission confiée à une nouvelle venue, Edith Godet, photographe qui assurera aussi une mission d’animation.

Pour tisser cette toile l’exécutif annonce la mise en place de référents sur les 10 communes des Vallons avec la création d’antennes pour être au plus proche des professionnels en termes d’accompagnement comme le souligne Florence Delattre, vice-présidente. Un accompagnement qui s’est professionalisé au fil du temps avec du conseil, de l’assistance mais aussi de l’intervention au côté des techniciens des chambres consulaires notamment. Une force de propositions auprès des élus du territoire devenant des partenaires, selon Jacques Gerbault,

L'espace Pommier pour la future halte garderie?

Ce qui apporte comme un vent d’excitation à l’exécutif c’est bien le projet de halte garderie dont l’étude de faisabilité est dans la starting blocks et qui devrait permettre de « Capter le chaland » avec la création d’un espace ludique pour les bambins dans l’espace Pommier en attente de projets. Un GEVT qui évoque encore la renaissance du comité inter entreprise de Saint-Clair pour engager des actions caritatives sur le territoire ou un défilé de mode à la rentrée de septembre. De quoi conforter son rôle d'acteur majeur de l'économie locale!

Patricia Perry-Tricoche
 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide