Fermer la publicité

Le gérontopôle de Saint-Etienne créé officiellement

Loire le 07 octobre 2015 - Emilie Massard - Sciences, Santé, Environnement - article lu 1135 fois

Le gérontopôle de Saint-Etienne créé officiellement
DR - Tous les partenaires ont montré leur implication dans le projet

Le 1er octobre, les statuts de l'association ont été déposés, officialisant la création du gérontopôle de Saint-Etienne dont les fondations avaient déjà été construites par tous les partenaires ces dernières années. Avec pour objectif de rapprocher et dynamiser tous les acteurs qui travaillent autour du vieillissement.

C’est désormais officiel, le gérontopôle régional de Saint-Etienne prend un nouvel élan avec la création de l’association qui le gèrera, présidée par Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole, et composé de tous les partenaires impliqués dans le projet : le CHU de Saint-Etienne, la Mutualité française Loire SSAM, la Caisse régionale autonome de la sécurité sociale minière, mais aussi l’université Jean-Monnet, l’EN3S et le conseil départemental. Il existe aujourd’hui trois gérontopôles en France, et Saint-Etienne compte bien se positionner comme une nouvelle structure rayonnant au niveau régional. Le projet stéphanois est d’ailleurs sur les rangs pour obtenir le label Gérontopôle de la part de la ministre dans le cadre du projet de loi portant sur l’adaptation de la société au vieillissement.

« Nous avons engagé un travail partenarial depuis un an, rassemblant les acteurs du monde médical, de la recherche, du développement technologique et de la prise en charge, sous tous les aspects, des personnes âgées, rappelait Gaël Perdriau. Les nouveaux statuts de l’association permettront d’être encore plus efficaces et ambitieux autour des deux axes stratégiques que sont le design pour le bien-être et la prévention pour l’autonomie. »

Un centre de ressources a déjà été mis en place pour anticiper les évolutions, mutualiser les bonnes pratiques et identifier et valoriser les lieux d’expérimentation pour les entreprises, établissements et collectivités. Une plateforme de repérage précoce des fragilités et de prévention de la vulnérabilité a également été mise en place. Le centre névralgique de ce gérontopôle devrait bientôt se dessiner sur le site de l’hôpital de Bellevue avec l’ouverture récente d’un Ephad par la Mutualité française Loire, le regroupement prévu des unités de soin longue durée du CHU, mais aussi des espaces destinés à tous les acteurs qui travaillent autour du vieillissement.

Emilie MassardÉ



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide