Fermer la publicité

Le directeur de l'Agence régionale de santé limogé

Loire le 24 février 2014 - Louis Thubert - Sciences, Santé, Environnement - article lu 2657 fois

Le directeur de l'Agence régionale de santé limogé
Christophe Jacquinet (© ARS)

Changement au sommet pour l'Agence régionale de santé (ARS) Rhône-Alpes.

Christophe Jacquinet, son directeur depuis le 23 novembre 2011, a été limogé le 14 février, lors du conseil des ministres. C'est son directeur général adjoint, Gilles de Lacaussade, qui assurera l'intérim en attendant la nomination d'un nouveau directeur.
Ancien étudiant en médecine tout en ayant été diplômé de Sciences po Paris, Christophe Jacquinet avait déjà dirigé l'ARS de Picardie, après plusieurs postes à responsabilité au sein de la Générale de santé, dont la direction régionale du groupe en Normandie et en Bretagne. C'est son style de travail qui, semble-t-il, a poussé la ministre Marisol Touraine à le démettre de ses fonctions. Car le 12 février, quatre élus du département, de droite comme de gauche, inquiets du déficit du Centre hospitalier du Forez (lire p. 9) ont rencontré deux des proches conseillers de la ministre de la santé... et Gilles de Lacaussade. Jean-Louis Gagnaire, député PS de la 2e circonscription et l'un des membres de la « délégation forézienne » montée à Paris, ne cache pas sa satisfaction. « Christophe Jacquinet n'était pas joignable, or un directeur d'ARS doit pouvoir l'être. C'est une bonne chose, et j'attends M. de Lacaussade avec impatience. »

« Soulagement »

Mais ces élus ne sont pas les seuls à accueillir favorablement ce changement de direction. L'institut de cancérologie de la Loire (ICL), en difficulté financière, s'était vu placé par Christophe Jacquinet sous l'autorité de Frédéric Boiron, directeur général du CHU de Saint-Etienne. « En quoi nous associer à un autre établissement déficitaire va améliorer notre situation financière ? » s'interrogeait fin décembre le docteur Jean-Philippe Jacquin, président de la commission médicale d'établissement de l'ICL. Aujourd'hui, il avoue que « cela change la donne » mais que « rien n'est résolu, il va falloir parler de la fusion arbitraire avec le CHU en compagnie de Gilles de Lacaussade, que je ne connais pas personnellement. Mais nous espérons que le nouveau directeur examinera notre établissement avec un peu plus de bienveillance. Nous n'avons jamais pu faire changer d'avis Christophe Jacquinet. Il nous avait reçus en rendez-vous, la réunion semblait constructive mais après il nous a attaqué violemment ».
Dans un communiqué, l'UNSA ARS Rhône-Alpes parle carrément de « soulagement », évoquant un dialogue social dégradé, et, là aussi, un « manque de concertation ». Anne Marchand, membre d'une association portant un projet d'institut médico-éducatif - pour lequel des fonds avaient été débloqué par le ministère, mais destinés par le directeur de l'ARS à un autre projet - déplore elle aussi une absence d'écoute : « M. Jacquinet ne nous a jamais reçu, malgré nos demandes. Nous n'avons pas pu expliquer notre projet avec lui, alors nous espérons que la nomination de Gilles de Lacaussade va nous ouvrir de nouvelles portes. »
Sollicité pour un entretien, Christophe Jacquinet n'a pas souhaité donner suite à nos demandes, mais il dénonçait, dans un courrier aux directeurs d'ARS, « un limogeage politique » dû à des divergences avec Marisol Touraine. Jean-Louis Gagnaire parlait, lui, de « difficulté à discuter avec les élus locaux. »

Louis Thubert


Un gestionnaire issu du ministère des affaires sociales

Gilles de Lacaussade est arrivé récemment à l'Agence régionale de santé Rhône-Alpes. Il a été diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et est titulaire d'un diplôme d'études supérieures spécialisées en gestion publique. Avant d'être nommé directeur général adjoint de l'ARS Rhône-Alpes, il était chargé de mission auprès de la secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales. Il y assurait le secrétariat du Conseil national de pilotage des agences régionales de santé.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide