Fermer la publicité

Le CSBJ : c’est aussi le hand-ball !

Isère le 09 janvier 2014 - La Rédaction - Nord-Isère - article lu 1047 fois

C’était le 29 mai 1994, un dimanche, à Cherbourg.

Face aux locaux, les « Ciel et grenat » du CSBJ disputaient la finale du championnat de France. Du rugby ? Non : du hand-ball ! Car si l’appellation CSBJ est nationalement reconnue dans le monde de l’ovalie, elle l’est aussi dans d’autres disciplines dont l’athlétisme et le hand-ball. C’est donc un titre de Nationale 3 que le CSBJ hand-ball disputait ce jour-là dans la Manche. Une rencontre âprement disputée. Les acteurs et les témoins n’ont pas oublié. « A la mi-temps, rien n’était joué : Cherbourg menait 9 à 8. A 2 minutes du coup de sifflet final, le CSBJ était devancé de 2 buts mais il arrachait le droit de jouer les prolongations. Finalement, les Berjalliens s’imposaient 23 à 20, s’adjugeant le titre de champion de France de Nationale 3 » se souviennent les héros de ce périple. S’il est probable que le vingtième anniversaire de ce titre sera commémoré par le club que préside Nicolas Marie, celui-ci accentue sa politique en faveur de cette discipline des plus spectaculaires. Et les résultats sont là pour le prouver. Ainsi, deux ans après avoir quitté le niveau national, les handballeurs de l’équipe Une, victorieux de Grenoble (36-26) ont retrouvé la Nationale 3. A la veille d’un délicat déplacement chez le leader annecien (ce sera le 18 janvier), ils campent en 5éme position de leur poule (6 victoires, 4 défaites, goal-average +36). Mais cette formation, entraînée par Grégory Bodson, n’est pas seule à mettre en lumière les couleurs du club. Présent dans toutes les catégories (14 équipes !), le CSBJ espère que la saison 2013-2014 verra la confirmation des seniors filles, qui évoluent en pré-nationale sous couvert de l’Entente Porte-de-l’Isère, un partenariat ayant été conclu avec les clubs de l’Isle-d’Abeau et de Villefontaine. Quant aux actions en faveur des jeunes, elles affirment la politique du CSBJ hand-ball. Chaque mercredi, une trentaine d’enfants, à partir de 5 ans, s’initient au maniement de la balle. Enfin, des classes Sport sont animées au collège Salvador Allende (Champfleuri) alors que la section hand du lycée de l’Oiselet (filles et garçons) est particulièrement active.


J.S.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide