Fermer la publicité

Le comité ligérien de l'UNICEF promeut le legs

Loire le 17 avril 2014 - Florence Barnola - Actualités - article lu 409 fois

Le comité ligérien de l'UNICEF promeut le legs
(D.R.)

En France l’association humanitaire ne soutient pas financièrement des programmes ou des actions mais a un rôle de veille et d’alerte auprès des pouvoirs publics pour faire respecter les conventions internationales des droits de l’enfant.

En revanche l’Unicef agit, en collectant des fonds, dans 191 pays en voie de développement pour l’accès à la santé, à l’éducation, à l’eau potable… L’organisation y est aussi le premier fournisseur de vaccins.
Le 5 avril dernier, à la Chambre des notaires en compagnie notamment de Me Jean-Eric Garonnaire, président de la chambre des notaires de la Loire et de Karine Ruellan, chargée de développement de la collecte à Unicef France, le comité de la Loire, de l’association a invité le public à mieux connaître le patrimoine solidaire donc l’ensemble des donations, legs ou assurances vie. En 2012, l’Unicef France a récolté plus de 50 M€ de dons et legs. Dans la Loire, 148 600 € de legs et dons ont été effectués au bénéfice de l’Unicef en 2013 dont 70 000 € de legs. « à titre d’exemple, ce montant total va permettre la reconstruction de plus de 10 écoles », explique Paul Romier référent des libéralités et legs à l’Unicef Loire. Pour faire un legs à l’agence, rappelle-t-il. « Il suffit de rédiger ses volontés par testament qu’il est fortement conseillé de transmettre à un notaire afin d’éviter tout risque de perte ou de destruction. »
En l’absence d’héritiers, un patrimoine (meubles, objets, patrimoine financier, assurances vies, immobilier, droits d’auteurs) sans affectation déterminée est  intégralement versé à l’État. « Outre le fait qu’un legs à l’Unicef permet qu’aucun frais de succession ne soit prélevé par l’État, il représente un formidable espoir concret en faveur des enfants puisque l’intégralité des fonds participe à notre action », confirme Michèle Barzach, présidente de l’Unicef France. Et de souligner également que les dons sont « un moyen de bénéficier d’une exonération fiscale ». En effet ils donnent droit à des réductions d’impôt, à hauteur de 75 % de la somme donnée.

Florence Barnola


Les personnes intéressées par une démarche de legs et dons peuvent s’adresser à Paul Romier : 06 22 08 35 12.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide