Fermer la publicité

Le collège Jean-Paul II inauguré à Villemoirieu

Isère le 30 octobre 2015 - Claire Thoinet - Actualités - article lu 1195 fois

Le collège Jean-Paul II inauguré à Villemoirieu
Claire - Le temps de l'inauguration du collège

A proximité du lycée rural Paul-Claudel, le collège privé Jean-Paul II, à Villemoirieu, vient d'être inauguré. A terme, il accueillera douze classes, ouvertes progressivement, de la sixième à la troisième.

Aujourd’hui, ce sont six classes (trois sixièmes, deux cinquièmes et une quatrième) qui évoluent dans les 1 200 m2 propices aux apprentissages. « Je suis heureux de l’ouverture de cette école qui est une porte ouverte sur l’avenir », a salué Daniel Hote, maire. La commune a mis à disposition, pour 19 ans, un terrain où un city-stade a été érigé par l’association de gestion du lycée et du collège. Il sera utilisé, en-dehors des horaires scolaires, par des associations sportives locales.
Il y a 25 à 30 ans, un groupe de parents a souhaité ce collège. Le pari est pris en 2013 avec l’ouverture d’une première classe autorisée par le préfet reconnaissant la pertinence du projet sur le territoire. En 2014, La mise sous contrat est signée. Le collège est sous la tutelle de l’éducation nationale ; le lycée sous celle du ministère de l’Agriculture. Au début des travaux, Guy de Kérimel, évêque du diocèse, a béni la plaque portant le nom de Jean-Paul II. Il officie à cette inauguration, de nouveau entouré des autorités civiles. « Face à l’instabilité actuelle, il s’agit d’innover, d’inventer, de créer, de prendre des initiatives et ne pas se replier sur soi, c’est le travail de l’Eglise aujourd’hui », a précisé l’évêque qui a eu l’occasion d’approcher Jean-Paul II. Ce grand témoin du XXe siècle inspire ainsi le projet éducatif d’un établissement à taille humaine. L’élève est conduit vers l’excellence, où sens de l’effort, travail bien fait, esprit de curiosité…sont privilégiés. « L’enseignement catholique soutient la réforme du collège pour aller plus loin, pour un enseignement de qualité », a complété Jean-Romain Plaige, directeur diocésain.
« Les élus portent tous une attention à l’éducation, qu’elle soit publique ou privée », a déclaré Jean-Pierre Barbier, député et président du Département, instance qui participe à l’investissement et au fonctionnement des collèges isérois. Pierre Perrot, président de l’association de gestion, a rappelé l’autofinancement des 2,8 M€ et la mutualisation entre les deux établissements (sports, CDI, restauration…).

Claire Thoinet
 


Le temps des discours



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide