Fermer la publicité

Le CEA et Fraunhofer ISE s'associent

Isère le 31 juillet 2015 - Laurent Marchandiau - Tech et Médias - article lu 391 fois

Le CEA et Fraunhofer ISE s'associent
DR - Le CEA et Fraunhofer ISE ont créé un laboratoire commun afin de concevoir les nouvelles générations de panneaux solaires

Développer des cellules solaires de plus en plus performantes : c'est l'objectif de l'accord de coopération entre le CEA et l'institut de recherche allemand Fraunhofer ISE qui viennent de mettre en place un laboratoire commun.

Concevoir les cellules photovoltaïques de demain. Telle est la finalité du laboratoire commun fondé par le CEA et l’équivalent allemand de l’Ines (Institut national de l’énergie solaire), l’institut Fraunhofer ISE.

Faisant suite à un accord de coopération, cette nouvelle entité a d’ores et déjà démarré ses travaux depuis mai dernier. Une structure qui regroupe les expertises et compétences du CEA Tech de Grenoble dans la microélectronique et le photovoltaïque avec les compétences de Fraunhofer ISE en épitaxie (croissance orientée des cristaux) ainsi que dans le développement des cellules solaires. « Nous cherchons à développer des nouvelles cellules solaires ultra-performantes et à les amener sur le marché avec nos collègues français », confie Frank Dimropth, chef du département « III-V Epitaxy and Solar Cells » du Fraunhofer ISE. Et Mathieu Baudrit, chef du laboratoire des technologies photovoltaïques à concentration du CEA-Liten, d’ajouter : « notre but est de développer de nouveaux produits afin de doter l’industrie européenne d’un avantage compétitif qui assurera son succès futur sur les marchés des énergies renouvelables. »

Par le passé, les deux organismes de recherche technologique ont tissé des partenariats stratégiques notamment avec Soitec afin d’élaborer des cellules solaires les plus performantes au monde, atteignant plus de 46 % de rendement. La cession des activités solaires de Soitec à un groupe chinois peut interroger sur la viabilité à terme de cet accord. Aujourd’hui, le marché mondial des panneaux solaires est trusté par la Chine. L’un des principaux challenges de ce laboratoire commun réside dans la recherche de solutions hautement performante à moindre coût, condition sine qua non pour une industrialisation de la prochaine génération de panneaux photovoltaïques.

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide